BGF 2015 – Bordeaux est passé en mode Geek !


              Du 14 au 17 mai 2015, le Bordeaux Geek Festival (BGF) a pris son envol à la Foire Internationale de Bordeaux.
Organisé par l’association Mandora (Festival Animasia), ce festival pourrait se définir en 4 mots : « échange », « découverte », « imaginaire » et « curiosité », selon les mots de son président Damien Beigbeder. Et avec près de 20.000 visiteurs pour sa première édition, il nous tarde déjà l’année prochaine !

Affichage de DSC_0036.JPG en cours... Le président du festival, Damien Beigbeder.

Contrairement à un cliché bien répandu, la culture Geek n’englobe pas seulement les jeux-vidéos. Rassemblant en réalité tout ce qui touche aux univers de l’imaginaire, elle va du ciné culte (Star Wars, Retour vers le futur ou SOS Fantôme) à la culture japonaise, en passant par les Comics, les séries TV ou l’Heroic Fantasy. Et le Bordeaux Geek Festival nous l’a prouvé, dans sa volonté de réunir des spectateurs de divers horizons. Ce décloisonnement des genres, c’est ce que voulait le président du festival Damien Beigbeder, que nous avons rencontré vendredi.

« L’idée était de faire un événement plus grand public et plus large sur la cible qu’Animasia. C’est une grande réussite, car nous avons réussi à fédérer plusieurs entités autour d’un même projet. » 

La première attraction de ce festival fut une magnifique collection de figurines de films, unique en Europe, que nous devons à Christian Mallet. Fondateur du CAC 3D, un catalogue qui référence les prix (à l’achat et à la revente) des figurines dérivées du cinéma, des BD et des Comics, ce passionné a créé cette exposition, avec 9 autres collectionneurs de statuettes, spécialement pour le BGF. Ces figurines, pouvant aller de 50 à 5000 euros pièce, étaient ainsi exposées pour la première fois, mais le succès fut tel que le collectif envisage déjà un prochain événement.

Sans titre En bas à gauche, le fondateur de cette collection.

Outre ces figurines, l’ensemble du festival était parsemé d’objets geeks pour le plus grand bonheur des fans : une Delorean et un Hoverboard, une statue gonflable de Dark Vador, des jouets tirés de dessins-animés des années 80 … Autre caractéristique : partout où nous nous promenions, nous croisions des cosplayeurs, ces personnes qui se déguisent en leur héros, dans le costume le plus fidèle possible. Nous avons alors aperçu Dark Vador, Harry Potter, Mario Kart ou encore le Dr. Peter Venkman, d’SOS Fantômes ! Côté jeu-vidéo, il y en avait aussi pour tout le monde, avec exposition de consoles de jeux-rétros, consoles en libre-service, et même des concours de Mario Kart et Just Dance ! D’ailleurs, selon Damien Beigbeder, c’est bien ce dernier qui a attiré le plus de monde. Si bien que même le côté obscur de la force y a succombé.

Sans titre 2      

Enfin, comme tout bon festival qui se respecte, le BGF a fait la part belle aux conférences et aux guests. Les visiteurs ont ainsi pu rencontrer les youtubeurs Pat La Réalisation, Jigmé et Jeremy, ou encore Brice Fournier, le célèbre Kadoc de Kaamelott, que nous avons pu interviewer, et dont l’entretien sera bientôt en ligne.

En bref, cette première édition du Bordeaux Geek Festival fut une belle réussite, riche en surprises et découvertes. Et pour l’année prochaine, Damien Beigbeder nous en promet encore plus. 

« Cette édition qui a été montée très rapidement a créée beaucoup d’envies et un peu de frustration. On a beaucoup de possibilités de développement et de création pour l’année prochaine. Il va donc y avoir beaucoup, beaucoup de nouveautés  !»

Nous en tout cas, on sera là !

Corbiat Clément.
Merci à Martin Nolibé pour les photos. Photo à la Une : Page Facebook du BGF

Publicités