Playlist du Lundi #23


On se retrouve aujourd’hui pour une playlist de déconfinement à l’approche des fêtes. Mais ici pas question de retrouver les classiques propres à cette période du genre Jingle Bells ou autre All I Want for Christmas Is You. Voici plutôt de quoi occuper ton trajet en train et t’échapper avant d’aller rejoindre tonton et ses blagues plus que douteuses devant la dinde de Noël. De rien.

1/ Godford – Downtown

Une bien jolie découverte que Godford et son LP Non Binary Place. De la douceur, de l’évasion, de la magie, tout ce dont on a besoin en ces temps troublés, c’est beau comme la vie d’avant. Dans le clip de Downtown, voici une bonne occasion de retrouver Garance Marillier, que l’on avait adoré découvrir dans le long métrage Grave de Julia Ducournau. Au niveau des influences, on pense bien sûr à Moby ou encore Frank Ocean.

2/ Still Corners – Cuckoo

Laissez le duo Still Corners et son onirisme à la Twin Peaks, ses morceaux de pop sensuelle vous envelopper aussi efficacement que votre plaid le ferait devant Netflix. Amateur de dream pop ? Alors l’ensemble de la discographie du groupe ravira vos oreilles. Après Crying et The Last Exit : leurs deux derniers morceaux dévoilés cet automne, la sortie de l’album The Last Exit est prévue pour le 22 janvier 2021.
Stay tuned…

3/ Contrefaçon – Halo

Le collectif techno Contrefaçon a sa manière bien à lui de faire la fête et il nous embarque avec lui dans son album concept Mydriaze pour un trip dans un Paris anxiogène à base de braquage décalé où les collants sur la tête ont remplacé les cagoules.
Un projet hybride original avec un
court métrage du même nom dont certains morceaux ne sont pas sans rappeler l’énergie de Justice.
Contrefaçon, c’est l’urgence de vivre, ça pulse, c’est poétique.

Un mélange parfait pour vous faire vibrer en attendant les températures plus douces.

4/ Silly Boy Blue – Hi, It’s Me Again

Ana Benabdelkarim ou Silly Boy Blue, pseudo emprunté au morceau du même nom de David Bowie nous plonge dans une mélancolie joyeuse à l’aide de sa voix langoureuse et ses rythmiques aériennes. La rupture amoureuse semble être l’un de ses thèmes de prédilection puisqu’elle a récemment lancé le projet It’s Over, (C)over, reprises de ses chansons de rupture favorites, à consommer sans modération sur sa page Facebook. Une artiste à suivre de près qui nous dévoile un peu plus son univers très personnel et affirmé sur chaque nouveau morceau. Le romantisme noir dans ce qu’il a de plus beau. 

5/ Bruises – Sexymental

De la sensualité pour conclure cette playlist avec Bruises et ses mélodies de velours. Sexymental est le premier EP du duo composé par Max Solinski qui n’est autre que le frère de l’actrice et musicienne Soko et Adah Dylan, chanteuse américano-autrichienne. L’obsession et la névrose que l’on trouve dans l’attraction amoureuse, un monde en ruine qui pourrait encore être sauvé par un voyage temporel sont au coeur de ce disque planant. A écouter dans un canapé de velours et dans une ambiance feutrée.

On espère vous avoir fait voyager un peu et découvrir de jolies pépites. N’hésitez pas à échanger avec nous sur cette playlist dans les commentaires.

Très belle écoute. 

Par Mélody Bousseton.