#FIFIB2016 – Une soirée d’ouverture en toute légèreté


Belles paroles, film sympathique et fin de soirée légère… Voilà comment il faudrait résumer l’ouverture du FIFIB 2016.

L'actrice Sabrina Ouazani, le cinéaste Edouard Baer et le directeur des programmes Leo Soesanto

L’actrice Sabrina Ouazani, le cinéaste Edouard Baer et le directeur des programmes Leo Soesanto

Hier soir, s’est tenue la cérémonie d’ouverture de la cinquième édition du festival international du film indépendant de Bordeaux, plus communément nommé « FIFIB ». Sur la scène d’un Rocher de Palmer plein à craquer, la maitresse de cérémonie s’est amusée à jouer avec les mots pour donner un ton lyrique et enchanteur à ce début de festival. Mais c’est surtout l’assurance des directrices Johanna Caraire et Pauline Reiffers qui a marqué cette ouverture, dévoilant qu’enfin, le FIFIB s’implante durablement dans le paysage culturel bordelais.

Cinq ans, c’est en effet un bel âge pour un jeune festival dont l’avenir est chargé d’espoir et d’aventures toujours plus fortes. Les créatrices y voient donc « l’âge de la déraison, des transgressions et de tous les possibles, de la fougue et des envies jamais assouvies ». Alors, pour célébrer comme il se doit cet anniversaire, le FIFIB soufflera également les 100 bougies du mouvement Dada et mettra à l’honneur le Punk, dorénavant quarantenaire. La présidente du jury, Elli Medeiros, en est par ailleurs l’une des représentantes. La compétition internationale des longs-métrages quant à elle, fera une petite place à une nouvelle, « Contrebandes », destinée aux films français. S’enchaineront aussi des Regards Croisés, des Cartes Blanches et des Nuits Blanches.

Edouard Baer était également présent afin d’évoquer, sous les rires du public, son troisième long-métrage en tant que réalisateur, projeté après la cérémonie. Bien qu’un peu foutraque, « Ouvert La Nuit » fut toutefois le parfait film d’ouverture : drôle et sympathique, il a entrainé les spectateurs dans une ambiance légère et joyeuse. Les artistes Yuksek et Danger ont pris la relève pour offrir respectivement DJ SET et concert, toujours dans cette même atmosphère qui risque bien d’envahir ces sept jours de festival…

La programmation complète du FIFIB 2016 est à découvrir ICI

Par Yohann Sed

Publicités