Omar Sy et Roschdy Zem à Bordeaux proposent du « CHOCOLAT»


Le vendredi 29 janvier 2016, les réalisateur Roschdy Zem et acteur Omar Sy étaient à Bordeaux pour présenter leur film « Chocolat ».

12648171_10205588058397103_41103556_n

C’est en grandes pompes que l’acteur Omar Sy est venu présenter à Bordeaux son dernier film, Chocolat, en compagnie du réalisateur Roschdy Zem. Accueillis par le cirque Arlette Gruss sur la place des Quinconces, les deux artistes n’ont pas caché leur émotion d’être à Bordeaux, ville où le clown Chocolat – le protagoniste central du film – y a passé quelques temps avant de mourir en 1917.

Chocolat (Rafael Padilla) ne vous dit peut-être rien. Pourtant, cet homme fut le premier artiste noir français de l’Histoire. Très populaire à partir de la fin du XIXe siècle, il a révolutionné le monde du cirque en proposant pendant une vingtaine d’années des numéros comiques avec George Footit. Mais le film dont la sortie est prévue le 3 février risque bien de redonner vigueur à cette célébrité perdue. Car une telle histoire – un enfant-esclave devenu coqueluche du tout Paris – avait tous les ingrédients pour en faire un film selon Roschdy Zem, qui a par ailleurs confié aux journalistes qu’Omar Sy et lui-même avaient été « très émus par ce parcours extraordinaire de ce personnage aussi emblématique… et curieux ! » dont on avait jamais entendu parler.

Et qui dit oubli d’une personne, dit peu de traces sur sa vie. Chocolat est donc un film qui laisse une large place à la fiction. Mais le but premier pour Roschdy Zem était d’offrir à l’écran une histoire d’amour, celle qui lie ce duo comique. Même si cela apparait de façon filigrane, peu lui importait d’appuyer sur le statut de cet homme de couleur noire vivant en pleine période coloniale. Car ce qu’il voulait, c’était avant tout de « ne pas dénoncer, mais raconter », c’est-à-dire « raconter la vie d’un homme avec sa grandeur et sa décadence quand il touche de près le succès ». Mais également « la vie de cirque, les coulisses » et les questions que cela pose : le travail en duo, le rapport dominant/dominé, la volonté d’émancipation de l’un des deux membres et le fonctionnement de ce duo où l’un ne peut pas réussir sans l’autre.

Chose qu’Omar Sy connait bien, puisqu’ayant formé pendant quelques années un duo comique avec Fred Testot. L’acteur a alors puisé dans son propre vécu, dans « la relation qui lie un binôme à un autre », la complexité que cela incombe, l’amour que cela développe, et l’égo de deux partenaires qui restent avant tout des artistes souhaitant évoluer. Il s’est également focalisé – en toute logique – sur le travail de clown, qui impose un « rythme et des geste précis ». « Sa s’apprend, ça s’observe », a constaté l’acteur d’Intouchables avant de souligner tout l’appui que lui a donné son partenaire à l’écran, James Thiérrée. Petit-fils de Charlie Chaplin, cet artiste pluridisciplinaire (metteur en scène, acrobate et comédien) a toujours baigné dans le monde du cirque et du spectacle. Roschdy Zem lui a donc confié la mission de moderniser les numéros de Footit et Chocolat, afin de les retranscrire par la suite dans le film.

Afin d’incarner le plus fidèlement possible leurs personnages, les deux acteurs se sont par ailleurs beaucoup servis des vidéos mettant en scène les « vrais » Footit et Chocolat. Cinq au total, filmées par les frères Lumière, ces vidéos leur permettaient d’analyser leurs numéros très « physiques et explosifs », selon Omar Sy qui a jugé ces témoignages visuels du passé très agréables, mais surtout très émouvants. Des qualifications qui pourraient aussi être utilisées à l’égard de Chocolat, tant la qualité de ce film est indéniable…

—————

LA CRITIQUE DU FILM A LIRE ICI

—————

Bande-Annonce du film Chocolat. Sortie le 3 février. De Roschdy Zem. Avec Omar Sy et James Thierrée. 

—————

Par Yohann Sed

Publicités