#FIFIB2015 – Un lundi en eaux troubles


Du 8 au 14 octobre, c’est le Festival du Film Indépendant de Bordeaux (FIFIB) ! Super Bobine suit l’événement pour vous, et vous propose interviews, comptes-rendus, et critiques des films en compétition.  Hier soir après Vie Sauvage et Bertrand Bugalat, c’était au tour du groupe Odezenne d’avoir le droit à sa carte blanche.

Après les inévitables heures joyeuses de 19 à 20 heures, le public de  la cour mably a eu le droit à  la projection de cinq courts métrages par les réalisateurs des clips d’Odezenne. Pour vous donner un petit aperçu de ce qui a été projeté hier dans l’ancien cloître Mably, on vous propose ci-dessous je veux te baiser, le clip le plus vu sur youtube du groupe à ce jour.

Autant vous dire que l’écart entre le décor et les images n’était pas des plus minces. En marge de ces courts métrages, était présentée une exposition dans la salle capitulaire de la cour. Intitulée « Dolziger str. 2 » cette exposition mettait en scène l’appartement du groupe en Allemagne, là où ils ont écrit une grande partie de leur nouvel album, cambriolé et complétement sans dessus dessous.  De l’autre côté de la salle, une vidéo tournant en boucle montrait les membres du groupe en train de défoncer une porte… Charmant. Pour compléter le tout, sur les murs de la salle une exposition photo de Mathieu Nieto retraçait la vie du groupe en tournée. Enfin, et pour notre plus grand bonheur, des casques étaient en libre accès pour pouvoir écouter en avant-première le nouvel album du groupe qui sortira le 17 novembre et qui s’annonce des plus prometteurs.

installation odezennePorte défoncée, guitares électriques en vrac et fauteuils retournés ,  voici le cambriolage version Odezenne

Pour se remettre de la tourmente dans laquelle plonge cette installation rien de tel qu’un petit tour, non du côté de chez Swann, mais vers le concert de Milos Unplugged alors sur scène. Grâce aux bordelais et leur indie folk, la crainte d’un cambriolage de la part du groupe organisateur de la soirée s’en est allée pour laisser place à une soirée des plus décontractée.

concertMilos unplugged en pleine séance de relaxation indie-pop.

Pour finir la soirée, car comme toutes les bonnes choses les nuits du FIFIB ont une fin, Bertrand Fresel nous gratifia d’un Dj set qui clotura en beauté une soirée riche en sonorités diverses et variées. Pour ceux qui en veulent encore ou ceux qui n’ont pas pu venir hier prenez vos petits agendas pour noter que ce soir c’est la cérémonie, et la soirée de clôture du festival. Au programme, la cérémonie et la projection de Marguerite et Julien le nouveau film de Valérie Donzelli à partir de 18h30 au Méga CGR le français puis, à partir de 22h15, le DJ set d’Aamourocéan, auteur notamment de la bande-son du teaser du festival.  On se retrouve donc ce soir pour une soirée de clôture immanquable… A tantôt !

Guillaume Fournier

Publicités