# FIFIB2015 – Un samedi soir des plus sauvages


fifib logo

Du 8 au 14 octobre, c’est le Festival du Film Indépendant de Bordeaux (FIFIB) ! Super Bobine suit l’événement pour vous, et vous propose interviews, comptes-rendus, et critiques des films en compétition. Hier soir, en plus de la Nuit Rose proposée par Nicolas et Bruno dont vous pouvez avoir un compte rendu ici, se tenait la nuit du FIFIB à la cour Mably avec une carte blanche donnée aux organisateurs du festival Vie  Sauvage qui sévit tous les mois de juin à Bourg-sur-Gironde.

Devenue une tradition au FIFIB, la soirée commença par les Heures Joyeuses, sorte d’happy hour fifibien, très pratique pour découvrir le village du festival le jour. Car à la cour Mably, en plus des concerts et autres Dj set qui se succèdent pour le plus grand plaisir de nos oreilles, des installations vidéos, une salle d’exposition ou encore un petit bar sont de la partie pour nous rendre l’expérience la plus diversifiée possible.

                 village fifibLa salle d’exposition dans le village du FIFIB.

Meublé par la communauté Emmaüs de Parempuyre et l’atelier Zelin, qui proposeront d’ailleurs une grande brocante dans la cour mercredi prochain à 17 heures,  le village est conçu comme un lieu de rencontre entre les festivaliers et les équipes de film. A 20 heures, pour passer de la parole à l’image, un documentaire sur le cinéma ou un cinéaste est projeté. Hier, ce fût coup double puisque après le court documentaire de Cécile Lapergue, A quoi sert la lumière ?, fût projeté Pasolini, La passion de Rome d’Alain Bergala.  Le crépuscule de la vie de cet immense cinéaste correspondant avec le crépuscule de cette journée, il fût bientôt temps de libérer la scène pour laisser les cinq félins de Bengale s’exprimer.  Ainsi durant une heure Mickäel Gachet (chant) et Romain Sanderre (guitare) accompagnés de leurs amis musiciens ont envouté le cour Mably de leur mélodies pop aux textes travaillées et chantées en français.

bengale concert                       Concret tigré de bonne ambiance lors du passage de bonne ambiance lors du passage de Bengale.

Après un tel concert et pour finir la soirée en beauté, les clefs musicales furent livrées à La Canopée qui donna à cette fin de soirée une musique des plus chaleureuses et des plus dansantes, terminant aussi le voyage musical proposé par Vie Sauvage ce samedi.

Pour ceux qui en redemandent, notez bien que ce soir l’Orangeade vous attend de 17h à 20h pour sa dominicale avant la diffusion de trois court-métrages de Benoit Forgead et les DJ set Michäel Garçon puis de Hervé Bouétard, tous deux membre du collectif As Dragon.


Infos pratiques, prix, films en compétitions, concerts et autres… Tout ce qu’il faut savoir sur le Festival International du Film Indépendant de Bordeaux en cliquant ICI
Page Facebook officielle du festival ICI
Page Twitter officielle du festival ICI

Guillaume Fournier

Publicités