« LA DERNIERE LECON » enseignée par Pascale Pouzadoux, Marthe Villalonga et Antoine Duléry


Dernièrement, la réalisatrice Pascale Pouzadoux, son époux Antoine Duléry et l’actrice Marthe Villalonga étaient à Bordeaux pour présenter « La Dernière Leçon », un film qui traite de la dignité en fin de vie…

Antoine Duléry, Pascale Pouzadoux et Marthe Villalonga

Antoine Duléry, la réalisatrice Pascale Pouzadoux et Marthe Villalonga présentent leur film « La Dernière Leçon »

Décider de mourir avant de devenir un poids pour la société, sa famille, et surtout soi-même. Telle est l’histoire de La Dernière Leçon, qui nous rappelle étrangement ce long débat d’actualité concernant la fin de vie. Même si le but du nouveau long-métrage de Pascale Pouzadoux n’était pas forcément de raviver cette question, force est néanmoins de constater que la décision prise par le personnage de Marthe Villalonga fait réfléchir. Que faire lorsqu’on se sent diminué et incapable d’effectuer une moindre petite chose du quotidien ? Quelle pensée nous vient lorsqu’on sent notre dignité atteinte ? Ou tout simplement, quelle réaction adopter lorsqu’on apprend que l’un de nos proches décide de prendre cette lourde décision ? Autant de questions qu’on ne peut s’empêcher de se poser devant ce si joli film.

Il peut paraitre assez surprenant que ce soit Pascale Pouzadoux aux commandes de ce film, quand on sait que la réalisatrice était plutôt habituée au genre comique, comme De L’Autre Côté du Lit avec Dany Boon et La Croisière avec Charlotte de Turckheim. Mais après tout, pourquoi ne pas s’essayer à un nouveau genre ?! Car comme elle le dit elle-même, « le drame et la comédie, c’est la même chose : c’est créer des émotions. Soit on éclate de rire, soit on pleure… et la vie est faite de cela ! ». Par ailleurs, et à bien y réfléchir, ce mélange de drame et de comédie se retrouve en tous points du film qui traite certes d’un sujet lourd, mais avec beaucoup de légèreté, de poésie, de tendresse. Pari réussi donc, puisque la réalisatrice voulait faire de La Dernière Leçon un « film très vivant et lumineux ».

Ces aspects du film sont sans aucun doute dus à un casting que l’on retrouve souvent dans les comédies et qui savent en conséquence donner de la luminosité à une telle histoire. « Si on avait pris une actrice dramatique, cela aurait donné un film triste », fait remarquer Pascale Pouzadoux, avant de rajouter que « Sandrine Bonnaire et Marthe Villalonga dans le film sont toutes les deux pleines de vie, et c’est cela qui fait que c’est magnifique ! ». Antoine Duléry, lui aussi à l’affiche du film, explique ainsi que le piège aurait été de « faire du ton sur ton ». En ce sens, Marthe Villalonga est remarquable, et donne toute la crédibilité à ce film. Elle qui au fur et mesure de la lecture du scénario se disait « ah oui, je ferais pareil ! » ou bien « je réagirais comme cette femme ! », n’a pas hésité à nous évoquer le fait qu’elle s’est totalement « appropriée le personnage,… ou peut-être que c’est le personnage qui (l)’a approprié ». Et rien de tel qu’une grande actrice si investie dans ce film librement inspiré de l’histoire vraie de Mireille Jospin (mère du Premier Ministre Lionel Jospin) pour créer de belles émotions et faire de La Dernière Leçon, un hymne à la dignité humaine…

—————

Bande-Annonce du film La Dernière Leçon de Pascale Pouzadoux. Avec Sandrine Bonnaire, Marthe Villalonga et Antoine Duléry. Sortie le 4 novembre 2015.

—————

Par Yohann Sed

Publicités