Un « MISSION IMPOSSIBLE 5 » aux allures d’un James Bond


Cinquième épisode d’une saga à succès, Mission : Impossible – Rogue Nation remplit tous les critères attendus dans un film d’action, au point de ressembler étrangement à une autre série de films toute aussi célèbre…

Mission-Impossible-Rogue-Nation-Stunt-featurette

Tom Cruise à la recherche du Syndicat, une dangereuse organisation… Pas besoin d’en savoir plus pour deviner que Mission : Impossible – Rogue Nation est comparable à une véritable dynamite, une course effrénée d’un point à l’autre du globe. Le film devient d’autant plus spectaculaire quand nous n’avons pas à dire toutes les quatre secondes que « l’acteur est doublé ». Dans ce film, Tom Cruise est certes l’acteur mais aussi le cascadeur de la plupart des séquences. Et rien que pour cette raison, le cinquième volet de cette saga commencée en 1996 vaut un petit coup d’oeil… à moins que vous ne préféreriez la drôlerie de Simon Pegg, ou bien la plastique de Rebecca Ferguson.

Superficiel ? Le film l’est évidemment. Mais quel plaisir de pouvoir mettre son cerveau en veilleuse pendant deux petites heures et de profiter de ce fabuleux spectacle où l’action est reine… et si bien maitrisée. Ce cinquième volet offre en effet toute une mécanique qui permet aux scènes – inspirées et mémorables – de se dégoupiller les unes à la suite des autres de façon assez habile. Rythmé et finement dosé en action et humour, le film de Christopher McQuarrie évite ainsi que le spectateur ne s’ennuie ne serait-ce qu’une seule petite seconde et ne regrette sa place de cinéma. Mais lui fait dire, sans conteste, que la Mission : Impossible est l’une des rares sagas à offrir de l’action de qualité sur grand écran.

Même si l’on garde les codes propres à la saga, on la modernise un peu plus et on pique dans les films du même acabit. Avec ce nouvel épisode, il n’y a plus aucun doute : le personnage incarné par Tom Cruise, Ethan Hunt, est un cousin proche d’un certain Bond, James Bond. L’on remarque vite que Mission : Impossible reprend de nombreux ingrédients que la saga de l’agent 007 a mis de côté depuis l’arrivée de Daniel Craig. Un ton léger, une femme fatale, une organisation terroriste, une multitude de destinations, des gadgets fantaisistes, et un scénario seulement au service des explosions, des cascades en tous genres, du divertissement pur et simple. Avis aux fans qui préfèrent les James Bond d’antan, ce film est fait pour vous.

_______________

Bande-Annonce du film « Mission : Impossible – Rogue Nation »

_______________

Par Yohann Sed

Publicités