10 BONNES RAISONS… d’avoir connu les années 90


Si les années 80 marquent les années disco et les années 2000 celles de la génération connectée, un entre-deux souvent oublié pourtant si cher à nos cœurs demeurent : les années 1990, cette grande époque. Que vous y soyez nés ou que vous y ayez grandi, les années 90 ont forcément marqué votre jeunesse.Enfants des années bonheur, ceci est pour vous ! Révélez votre côté grunge, sortez vos plus beaux t-shirt ACDC avec Nirvana dans les oreilles, et lisez les 10 bonnes raisons… d’avoir connu les années 90 !

__________________________________________________

Sans-titre-1__________________________________________________

 

1 – BEST DISNEY MOVIES EVER

Il n’y a pas à dire : si La Reine des Neiges et compagnie sont franchement pas mal, les meilleurs Disney (et les meilleures chansons Disney), c’est ceux des années 90 : Aladdin, La Belle et la Bête, Mulan, Tarzan et le meilleur de tous… LE ROI LION, ou le film avec la scène qui a marqué la première grande peine de ta vie : la mort de Mufasa (paix à ton âme, bro’).

 

2 – L’époque formidable des Boys Bands

Ahhhh, l’époque des Boys Band ! Âgés de 5 comme 12 ans dans les années 90, vous avez FORCEMENT connu cette période magique des Boys Band. Du groupe Alliage aux World’s Apart en passant par les Boyz II Men et les indétrônables 2 Be 3, on ne se lassera jamais de ces perles musicales, en grande partie découvertes grâce aux débuts du Hit Machine. Heureusement, un beau jour, les 2 Be 3 ont eut la bonne idée de suivre leur philosophie, celle de PARTIR UN JOUUUUUUR SANS RETOUUUUUR… (clap de fin).

 

3 – Les minikeums

Mi-mi-mi-mi, minikeums… Des chansons mythiques, nos premiers mots en verlan (on est les minikeums est on se nomment ça-comme) et des têtes flippantes qu’on aimaient bien quand même, les Minikeums, c’était la vie. Merci les keums ! (jeu de mot au top).

 

4 – Vous, cet enfant collectionneur…

… de pogs. Rappelez vous ce petit objet rond ridicule et inutile que vous collectionniez par millier sur le bureau de votre chambre. Ce petit objet dont vous ne saviez pas forcément vous servir (car oui, à la base, c’était un jeu) mais que vous trouviez cool quand même. Cet objet désormais inconnu au bataillon, vite remplacé par les billes et les cartes Pokémon. Nostalgie quand tu nous tiens…

 

5 – Les meilleurs des dessins animés

Vous avez commencé vos week-end devant Hé Arnold ! et avez assisté aux premiers pas de Sacha, Ondine et Pierre devant les POKEMONS ? Vous avez regardé les Tortues Ninja (les vraies, pas celle en 3D sur France 4), La Mouche (le seul programme muet que vous ayez vu dans votre vie) et suivit les matchs endiablés de Olive et Tom et ceux de Jeanne et Serge ? Bravo ! Vous méritez le diplôme de l’enfant 90 parfait.

 

6 – Vous faisiez parti de la dernière génération cassette

Bloquer ses mains dans le magnétoscope parce que c’était drôle (et pleurer après) ? Fait. Se faire engueuler parce qu’on avait déroulé la bande de la cassette ? Fait (20 balles pour ça… enfant ingrat). Voir la cassette beuguer à force de l’avoir trop rembobinée et regardée ? Fait. Vous pouvez mourir serein.

 

7 – Un style à toute épreuve…

enhanced-buzz-3997-1343235532-0 

Voilà voilà.

 

8 – Les débuts du Bigdil

Le jour où Bill l’extra terrestre se serait écrasé sur le studio 107 de la Plaine Saint Denis (dixit l’histoire donnée dans le jeu télé) est le plus beau de l’histoire de la télévision française. Avec sa soucoupe volante remplie de cadeaux, il nous régalait du lundi au vendredi avec son acolyte (et quel acolyte!) Vincent Lagaf’ (meilleur animateur de jeu de votre enfance). Rien à voir avec les jeux plan-plans et vus et revus d’aujourd’hui. Dans le but d’une vie meilleure, signons tous une pétition pour le retour du Bigdil…

 

9 – Les merveilles d’AB Production

Hélène… Je m’appelle Hélène… (de rien pour le générique d’Hélène et les Garçons dans la tête, c’est gratuit). Si vous ne les avez pas connu dans les années 90, vous avez pu les découvrir il y a encore récemment sur les chaînes pauvres qui ne savaient que diffuser le samedi matin. Entre Hélène et les Garçons, Le Miel et les Abeilles ou Premier Baiser, la télévision française n’est pas prête de s’en remettre…

 

10 – Quelques petits bijoux musicaux…

Pour tout ceux qui ont levé le doigt pour être dans la wibes de Ces soirées là, ceux qui ont écouté le chant celtique de La Tribu de Dana du groupe Manau, qui ont noyé leur chagrin d’amour sur les airs de Tu m’oublieras, chanté n’importe quoi sur les paroles latines et caliente de Un Dos Tres du beau Ricky Martin, hurlé à la mort sur I Will Always Love you de Madame Houston, dansé le MIA sur du IAM, ceux qui ont nettoyé, balayé et astiqué sur la chanson de Zouk Machine, ceux qui ont tombé la chemise grâce au groupe Zebda, joué les rockeurs torturés sur du Nirvana, ceux qui se sont demandé qui avait le droit de faire ça à un enfant, qui s’en sont fourré jusque là grâce au soleil et aux nanas et, bien sur, ceux qui se sont levé de leur chaise dès les premières notes de la Macarena : JE. VOUS. KIFF.

 

Zoé Logeais

 

Publicités