Londres sous un autre angle: The Order 1886


Pas encore sorti, The Order 1886 était déjà critiqué, en outre on lui reprochait sa durée de vie, ou l’utilisation de cinématiques, tout ceci sans même y avoir joué. Chez SuperBobine, on aime avoir son propre avis, nous avons donc essayé ce jeu développé par Ready at Dawn Studios et exclusif à la Playstation 4.

the order 2

Dans un Londres uchronique, vous incarnez Galahad un chevalier membre d’un Ordre visant à lutter contre une menace d’un genre particulier. Les citoyens sont victimes d’un mal qui les transforment en Lycan, entendez-là des Loups garous. Si vous êtes fan des univers Steampunk, vous aimerez peut-être The Order, mais sachez-le tout de suite, ce n’est pas le jeu de l’année loin de là. Graphiquement le jeu est magnifique, rien de plus normal pour un jeu next-gen. La capitale anglaise est transformée par la Révolution industrielle, et vous pourrez reconnaitre de nombreux monuments reproduits avec exactitude. Entre hybrides et rebelles, vous croiserez les fleurons de la culture anglaise comme Jack l’Eventreur, ou bien Charles Dickens. Galahad notre personnage principal lui fait équipe avec le Marquis de La Fayette, oui La Fayette, le plus Américain des Français. En tant que combattant, vous possédez de nombreuses armes dont les avancées technologiques sont le fruit de votre ami Nikola Tesla, le célèbre inventeur qui est aussi membre de votre Ordre.

the order 3

Sony aime faire son auto promotion

Au niveau du gameplay, c’est un jeu typique d’action à la troisième personne. Mêlant des séquences de tir, de réflexion, voire d’infiltration. Mais les différentes critiques faites peu avant la sortie du jeu semblent bien fondées. Personnellement, j’aime beaucoup ce genre d’univers, c’est ce qui m’avait plu lorsque les premières images furent dévoilées durant l’E3 2013. Le jeu a recours malheureusement à de trop nombreuses cinématiques, le tout mêlé à des passages QTE (Quick Time Event), pour faire simple il faut cliquer au bon moment pour ne pas mourir, le tout durant à peu près 7 heures assez répétitives. Les déplacements sont assez lents, et on regrette de ne pas pouvoir s’engouffrer sur les toits londoniens (bientôt avec le prochain Assassin’s Creed ?). The Order 1886 reste un jeu correct, certes ce n’est pas le chef-d’œuvre auquel on pouvait espérer mais si vous aimez ce genre d’univers steampunk vous ne serez pas déçu.

Par Vick CSOMPOROW

Publicités