Franck Dubosc à la méthode Proust


A l’occasion de la sortie du film « Bis », réalisé par Dominique Farrugia, Franck Dubosc est venu rencontrer le public bordelais. L’occasion pour Super Bobine de lui poser quelques brèves questions, à la manière d’un questionnaire de Proust ou d’un portrait chinois.

Quel(le) est …

La qualité que vous préférez chez les autres ?

La gentillesse.

Votre qualité principale ainsi que votre défaut principal ?

La gentillesse comme qualité, et mon défaut principal c’est encore la gentillesse.

Votre occupation préférée en dehors du ciné ?

Mes enfants.

Votre modèle, votre déclic pour faire ce métier ?

Jean-Paul Belmondo.

Votre film préféré ?

Le survivant avec Charlton Heston. C’est la version originale de « Je suis une légende » avec Will Smith.
Ou « La planète des singes » encore avec Charlton Heston.

La dernière chanson que vous avez écouté ?

La dernière que j’ai écouté c’était « La tendresse » chanté par Julio Iglesias (rire). C’est la dernière que j’ai entendu !

Votre juron préféré ?

Non de zeus !

En vrac

Si vous étiez un personnage historique, vous seriez ?

Robin des bois, même s’il n’a pas existé.

De quelle question aimeriez-vous avoir la réponse ?

Qu’est-ce qu’il y a après ?

Quel adjectif définie le mieux :

  • Frank Dubosc ? Gentil
  • Elie Semoun (son complice des « Petites annonces ») ? Parano
  • Laurent Ruquier (Il était chroniqueur dans « On a tout essayé ») ? Fidèle.
  • Bénabar (avec qui il a joué dans « Incognito ») ? Anxieux.
  • Fabien Onteniente (réalisateur de « Camping ») ? Bonhomme.
  • Votre maman, Janine (qu’il charrie dans ses sketchs) ? Omniprésente (rire).

Par Clément Corbiat

Publicités