10 BONNES RAISONS… De ne pas trop se réjouir à l’approche des fêtes


J-2 ! Ca y est, le moment fatidique approche à grand pas : petit papa Noël va ENFIN descendre du ciel. S’il va effectivement venir réchauffer nos cœurs avec plein de cadeaux, ce n’est pas tout ce qu’il va amener avec lui… Pour notre plus grand malheur ! Car oui, il existe bel et bien 10 bonnes raisons de ne pas trop se réjouir à l’approche des fêtes… Super Bobine vous en fait cadeau !

__________________________________

joker-merry-christmas

__________________________________

1 – +3 kilos

C’est ce que votre balance va vous offrir cette année. Car oui, toute cette bouffe en quantité ne va pas se laisser ingurgiter sans conséquences. A tous Noël son cadeau empoisonné, et comme vous ne retenez pas la leçon, c’est tout les ans la même histoire ! On vous aura prévenu…

2 – L’alcoolisme vous guette

Noël, le nouvel an… Trop de champagne, de vin ou de whisky TUENT le champagne, le vin et le whisky. Ce trop plein d’alcool n’est pas sans risque : prenez garde, votre foie ne vous le pardonnera pas !

3 – Vous vous exposez à de possibles déceptions

On sait tous que, assez souvent, on attend beaucoup trop des fêtes de fin d’année. Rappelez-vous ces nouvel ans où vous aviez tout organisé, tout millimétré, tout préparé dans les moindre détails… Malheureusement, rien ne se passe comme prévu : des gens s’incrustent, d’autre boivent trop et, résultat, c’est vous qui devez tout arranger. MERCI les potes !

4 – L’angoisse du nouvel an arrive à grand pas

Pour s’exposer au risque cité ci-dessus, encore faut-il avoir une soirée de prévue. La pression du nouvel an, on passera tous par là une année ou une autre : pas de soirée en vue et juste quelques potes perdus sans maison et sans aucun plan de secours. PANIQUE A BORD ! Car oui, votre ego ne se remettra pas du fait de devoir avouer à la rentrée que, non, vous n’avez pas fêté le nouvel an à 60 personnes dans une salle, mais bien à 3 sur le canapé. Aïe.

5 – Les cadeaux décevants

Que vous ayez formulé une demande spécifique ou non à Monsieur Noël, celui-ci risque de bien vous décevoir : il n’est pas riche et ne va pas le devenir en un mois ! Vous pouvez donc dire adieu à votre Macbook à 1200 balles ou à votre Iphone 6 tant attendu… Cette année, c’est un Schoko Bon et au lit !

6 – Fauchés comme les blés vous allez vous retrouver

Il arrive un âge où le Père Noël, c’est aussi vous. Et ça, c’est tout de suite moins sympathique ! On a beau aimer de tout son cœur papa-maman, les cadeaux de Noël représentent un creux beaucoup trop conséquent pour notre petit budget étudiant… Vivement janvier !

7 – Quand la télévision devient votre meilleur ami…

Avec tous ces téléfilms de Noël, les grands enfants ne vont pas beaucoup voir la lumière du jour ! L’époque où vous vous forciez à aller faire du sport est déjà bien loin… Désormais, vous passez vos journées avec vos nouveaux potes Astérix, Stuart Little et toute la troupe de Madagascar. Et ce n’est certainement pas eux qui vous feront perdre toute cette graisse accumulée pendant ces 15 jours ! YOUPI.

8 – LES PARTIELS ARRIVENT !

Si vous aviez décidé de vous la couler douce au pied du sapin, vos profs en ont décidé autrement. Et vous pourrez les traiter de tous les noms en découvrant votre calendrier d’examens, ils s’en ficheront pas mal puisqu’ils pourront profiter de leurs vacances, eux. C’est dans ces moments là où on se demande vraiment où est la justice dans ce bas monde…

9 – Le début d’année s’annonce rude

« Je verrais ça après les fêtes » : voilà ce que vous avez répété à tout va ces derniers temps. Ouais mais les fêtes, c’est maintenant ! D’ici une semaine, toute cette procrastination va prendre fin pour le meilleur et pour le pire. Alors commencez dès à présent à dresser la liste de toutes ces choses qu’il vous reste à faire… et pleurez.

10 – C’est l’hiver

Et l’hiver, c’est nul.

Par Zoé Logeais

Publicités