10 BONNES RAISONS… De ne pas regretter sa gueule de bois


 I got a hangover, wohooooho ». Si Taio Cruz animait nos soirées avec sa chanson Hangover (en français « gueule de bois »), c’est surtout le lendemain que ces paroles résonnaient dans nos têtes. Ahhh les gueules de bois… Fléau n°1 de nos vies étudiantes, on les regrette malheureusement bien trop souvent une fois que la sonnerie du réveil retentit. Cependant, avoir la gueule de bois peut avoir des avantages, et pas des moindre ! Alors, jeunes padawans, sortez de vos lits et ouvrez tant bien que mal vos yeux rouges encore alcoolisés : voici les 10 bonnes raisons de ne pas regretter sa gueule de bois. Wohoooooho !

_____________________________________

Very-Bad-Trip-2

_____________________________________

1 – Vous avez amassez des tas de souvenirs alcoolisés

Peu importe la soirée de la veille, le débrief du lendemain est très souvent le meilleur moment de votre journée. Vous découvrez tous ce que vous avez raté pendant vos moments d’inadvertance (ou pendant que vous dormiez dans un coin du bar) et ça, c’est souvent mythique. Même si certains moments deviennent beaucoup moins drôles une fois l’alcool redescendu (surtout quand ceux-ci vous concernent), dites vous qu’au moins, vous avez plein de nouvelles histoires à raconter. Et puis, tout le monde sait que les histoires les plus drôles commencent souvent par « moi une fois en soirée… ».

2 – Vous vous êtes lâché

Avouez que, quand les premières secondes de Major Lazer ont retentit dans la boîte, vous vous êtes déhanché comme jamais. Alors certes vous aviez un peu trop bu, mais au moins vous avez brûlé quelques calories et vous vous êtes éclaté (peut-être un peu trop?).

3 – Vous avez été « énorme »

Du moins, c’est ce que vos potes vous ont fait croire…

4 – Vous avez une bonne raison de ne pas vous pointer en cours

Oui, l’alcool de la veille se lit toujours sur votre tête. Et oui, vous aurez beau essayer de le cacher en faisant tous les efforts possibles, vos yeux à moitié fermés et votre regard dans le vide vous trahirons toujours. Désolé de vous le dire, mais vous serez toujours moche. Alors pour le bien collectif (et surtout votre vie sociale), restez donc devant votre télé !

5 – Venez comme vous êtes

Si vous décidez néanmoins de sortir de votre lit pour prendre l’air, sachez que le monde vous pardonnera tout : vos fashion faux pas (même votre jogging et votre gros pull), votre coiffure inexplicable et votre gueule de merde. On vous pardonne aussi si vous ne comprenez rien et que vous êtes totalement à l’ouest. En revanche, on ne vous pardonne clairement pas si vous vomissez dans l’amphi. Il y a tout de même des limites à ne pas franchir…

6 – Remettez tout au lendemain

Dans le mal, envie de mourir sur place… A ce moment précis, vous ne demandez qu’une chose : aller mieux. Alors les devoirs à rendre, les fiches à faire et les révisions à commencer, ça peut attendre ! Aujourd’hui, pas de stress : tout ce que vous voulez du plus profond de votre cœur, c’est d’être demain pour vous sentir moins moche, moins sale et moins mal.

7 – Vous avez fait le plein de dossiers

Vous n’étiez (a priori) pas la seule personne dans un piteux état hier soir et, malgré votre taux d’alcoolémie élevé, vous vous rappelez de certains détails qu’on aurait préféré que vous oubliez. Dommage ! Votre stock de nouveaux dossiers sur vos potes est regonflé à bloc. Bon du coup, c’est pareil de leur côté. Mais voyez le bon côté des choses : vos anciennes frasques compromettantes vont être oubliées au profit de ces nouvelles histoires… YOUPI !

8 – L’honnêteté vous va si bien

Bien (trop) souvent, le gros coup dur du lendemain de soirée n’est pas tant le mal de crâne ou les chutes à tout va, mais les discussions honteuses et les SMS alcoolisés. On se réveille et là… SURPRISE ! Tous les souvenirs refont surface et là, c’est le drame. Honte intersidérale, SOS, MAYDAY MAYDAY. Désolé de vous l’annoncer, mais c’est déjà trop tard pour vous, alors dites vous qu’au moins, votre destinataire saura ce que vous pensez de lui… Pour le meilleur, et pour le pire.

9 – Désinhibée vous étiez

Vous n’avez pas eu peur d’aller aborder cette fille au bar, de demander au barman de vous offrir ce verre et de supplier le DJ de passer votre chanson préférée parce que « c’est l’anniversaire de votre pote » (ne croyez pas, le DJ lui-même sait que c’est faux). Même si vos tentatives se sont avérées vaines, vous avez ENFIN osé ! Et pas de panique, vous ne reverrez probablement jamais ces personnes alors… RELAX (take it easy).

10 – « Boire deux verres de boisson alcoolisée quotidiennement peut réduire les risques cardiaques des hommes »

Rien à rajouter, la science a parlé…

Par Zoé Logeais

Publicités