On y était : Agora 2014, Jour 3


Une fois de plus, Super Bobine est bel et bien présent lors de l’événement bordelais de ce week-end, Agora, la biennale consacrée à l’architecture, l’urbanisme et le design. Mais qu’à t’il bien pu se passer en cette troisième journée ? La réponse ci-dessous.

Remise des prix Agora 2014

Remise des prix Agora 2014

Avant de pénétrer dans l’immense Hangar 14, point central de l’événement, les visiteurs avaient de quoi changer leur garde-robe et la préparer pour les mois à venir, grâce au vide-dressing organisé sur le parvis du Hangar 14. Sous la chaleur accablante du sud-ouest, pulls tee-shirts et manteaux  aux multiples couleurs et textures étaient présentes, dans un seul but : trouver une personne qui voudrait bien les faire loger dans ses armoires. 

Mais revenons aux choses sérieuses. Car pendant que notre contributeur faisait un tour dans ce petit vide-dressing, que France Bleu Gironde faisait son émission en direct de l’entrée du Hangar 14, Bastien Lauqué commençait à prendre la parole au premier étage. Eh non, vous ne rêvez pas, nous parlons bel et bien du présentateur de TV7, qui s’est transformé pendant une heure en maître de cérémonie durant la remise des prix Agora 2014. Ces prix, ils étaient au nombre de cinq : le prix d’architecture, du design, appel à idées « habiter les toits » ainsi que le prix Photos et Associations. Sous les yeux attentifs du maire de Bordeaux, Alain Juppé, les lauréats ont défilé sur scène pour recevoir leurs récompenses. Des livres venus tout droit de la librairie Mollat, des médailles. Et parfois même, des gros, des très gros chèques.

20140913_162542

Une fois la remise des prix terminée, rendez-vous au rez-de-chaussée du Hangar 14 pour voir ce qu’il s’y trame… des figures spectaculaires en Kapla étaient érigées par les visiteurs, aussi bien par les adultes que par les enfants. Plus loin, des enfants s’amusaient avec des pneus ou des Lego, tandis que les parents scrutaient attentivement les moindres détails des précieuses maquettes des différents projets de la ville, dont certains ont gagné les fameux prix Agora.

Mais Agora ne se limite pas au Hangar 14, bien au contraire ! Les promeneurs ont par exemple pu remarquer à côté du miroir d’eau un grand écran, qui diffusait un classique incontournable du cinéma, West Side Story, en version originale sous-titrée. Car Agora, c’est aussi du cinéma. Durant les quatre jours, de nombreux films s’enchainent en différents points de la ville : The Truman Show vendredi, trois œuvres lors de la soirée du FIFIB au quai des Queyries le samedi soir, et enfin, The Kid de Charlie Chaplin (Place de La Bourse), Les 400 Coups de François Truffaut (Place de la Bourse) ou Mur Murs d’Agnès Varda (Musée d’Aquitaine) dimanche, pour ne citer que ceux-là.

"West Side Story" projeté Place de la Bourse

« West Side Story » projeté Place de la Bourse

En plein cœur de la ville aussi, Agora s’est installée et a laissé quartier libre à Olivier Grossetête, sur la place Pey Berland. Ses bâtiments éphémères ont rivalisé durant toute la journée avec la cathédrale Saint-André et l’Hôtel de Ville. Petite particularité, ces constructions n’étaient pas en pierre mais… en carton ! Véritable château en carton, le résultat est impressionnant. Et les passants, amusés et intrigués, n’ont pas hésité à s’en approcher pour admirer de plus près cette construction géniale. Mais voilà, comme dit précédemment, ces bâtiments ne sont qu’éphémères… Ce dimanche à 13h, Olivier Grossetête et son équipe vont tout démolir, pour redonner à la place Pey Berland, son aspect habituel.

Cette troisième journée d’Agora s’est terminée avec une soirée haute-en-couleur, avec la fête de Brazzarville puis la découverte sur rail du quartier de Brazza. Le contributeur de Super Bobine ne peut vous donner plus de détails quant à sa soirée, puisque non présents. Ce que nous pouvons considérer comme une faute à la fois professionnelle et journalistique.

Les cartons d'Olivier Grossetête. De quoi faire un grand déménagement...

Les cartons d’Olivier Grossetête. De quoi faire un grand déménagement…

Quoi qu’il en soit, la troisième journée d’Agora fut une fois de plus un succès. Ce dimanche ne dérogera pas à la règle. Voici ce qu’il ne faut point manquer durant ce Jour 4, qui est aussi le dernier :

  • 14h00 : lancement de la Capsule objectif 2032, Hangar 14.
  • 14h30 : projection du film Mur Murs d’Agnès Varda, Musée d’Aquitaine.
  • 17h30 : « Dévore Agora », Hangar 14. Les enfants présents pourront déguster les fameuses maquettes en chocolat.
  • 23h15 : projection du film Les 400 Coups de François Truffaut, Place de la Bourse.

Par Yohann Sed

Publicités