La semaine musicale, #14


chapelier_fou_rose

Darkside qui se sépare en laissant deux cadeaux, Baxter Dury qui nous fait plaisir ou encore le Chapelier Fou qui continue ses expérimentations musicales c’est tout de suite dans la semaine musicale !

Baxter Dury , Pleasure

Trois ans après, la recette ne semble pas avoir changée. Avec son air constamment désabusé à la limite de la dépression, son penchant pour l’électro et la présence constante de cœurs féminins, Baxter Dury est de retour. Trois ans après le très bon et très remarqué Happy Soup, l’Anglais de 42 ans vient d’annoncer la sortie de son quatrième album, Pleasure, dans les bacs le 20 octobre prochain.

Pour nous faire patienter, Mr. Dury nous dévoile le premier extrait de son nouvel album. On l’en remercie car entendre Baxter Dury c’est toujours un pleasure immense, même si le clip peut nous laisser songeur quant à son état de santé actuel…

 

 

The Do, Keep your lips sealed

Pour eux aussi l’attente fut longue, presque trois ans, mais à l’écoute du premier extrait de leur nouvel album, Shake Shook Shaken, à sortir le 29 septembre prochain, la délivrance risque d’être belle. S’il faut remonter à 2008 pour voir le groupe en haut des charts avec leur premier album A Mouthful où figurait notamment l’entêtante ritournelle, On My shoulders, le groupe franco-finlandais formé à Paris compte bien revenir au plus haut.

Après s’être enfermé en studio depuis fin 2012, le groupe composé d’Olivia Merilathi et de Dan Levy nous envoie ce joyeux premier extrait qui nous laisse impatient de découvrir le reste de l’album.

 

 

Chapelier Fou, tea tea tea

Le Chapelier fou est un métronome. En effet, depuis son premier album, 613 paru en 2010, il revient tous les deux ans pour nous présenter les résultats de ses expériences musicales, pour notre plus grand plaisir. Après Invisible en 2012, Louis Warynski de son vrai nom, nous revient cette année avec son troisième album, Delta, qui sortira courant septembre.

En entendant, le compositeur originaire de Metz, nous dévoile son premier extrait, Tea Tea Tea. A l’écoute de ce morceau, on s’aperçoit que le chapelier n’a rien perdu de sa folie qui le fait naviguer entre musique électronique et classique, pour en tirer un son si déroutant que l’on ne peut que l’aimer. Venez donc prendre le thé avec lui et ses drôles d’amis, vous ne le regretterez pas !

 

 

Darkside, Gone too soon

A peine célébré et déjà séparé… C’est en début de semaine dernière que le couperet est tombé : à la fin de leur tournée qui se conclura le 12 septembre à Brooklyn, le groupe Darkside se sépare. C’est Nicolas Jaar qui l’a annoncé sur son compte Twitter. Pourtant, on ne peut pas lui en vouloir, et il en va de même pour son compère musical David Harrington, car ce message d’adieu était accompagné de deux morceaux inédits : What they stay et Gone too soon.
Pourtant, pas sûr que l’on ne réentende pas parler de ce groupe dans les mois à venir, car si la séparation a été annoncée, elle pourrait être temporaire comme le suggère le « pour l’instant » qui a accompagné le message d’au revoir. Une parenthèse qui permettra aux deux artistes de se consacrer à leurs multiples autres projets, et qui nous laissera le temps de nous remettre en mémoire leur premier album sorti en 2013, Psychic.

 

 

Foxygen, How can you really

Après une année 2013 pour le moins aboutie avec la sortie de leur remarqué deuxième album We are the 21st ambassadors of Peace and Magic, le groupe Foxygen revient aux affaires cette année. Prévu pour le 14 octobre prochain leur nouvel album,… And Star Power, promet une nouvelle virée dans le rock des années 60 avec quelques touches disco.
Formé en 2005, le groupe californien est un peu à part dans l’industrie musicale. Exemple éloquent : en mai et juin 2013 ils n’hésitent pas à annuler leur tournée européenne afin que le groupe puisse « préserver sa santé créative », excusez du peu…
En tout cas bien leur en a pris puisqu’à l’écoute d’How can you really, Cannibal Holocaust et Hang, les trois morceaux qui accompagnent la nouvelle de la sortie de l’album, on s’aperçoit très vite que la santé créative des 4 musiciens n’a pas était entamée. Vivement le 14 octobre !

 

Guillaume Fournier 

Publicités