La semaine musicale # 13


 

Flume-Chet-Faker-Drop-The-Game

 

 

En ce début d’été timorée, la semaine musicale vous propose de vous réchauffer autour de cinq morceaux. Même si la tache semble ardue, Yuksek, Ajt-J, Flume ou encore Yelle relèvent le défi  

 

Yuksek feat Oh Land, Last of our kind

Yuksek, de son vrai nom Pierre Alexandre Busson, est un touche à tout. Dans l’ombre des géants électro à la renommée mondiale avec en tête de proue les robots casqués, l’artiste fait son chemin. Après deux albums couverts d’éloges par la critique et des concerts un peu partout, le natif de Reims crée en 2013 son propre label, Partyfine. Il regroupe ainsi autour de lui des artistes ayant les mêmes influences que lui tel que Juvéniles, Darius ou encore la chanteuse danoise Oh Land présente dans ce morceau.
Sorti fin juin, l’album Partyfine volume 1, regroupe les différents artistes du label pour fêter la première année d’existence du label. A l’écoute de l’album, on espère ne pas devoir attendre une année supplémentaire pour la livraison du volume 2 !

Alt-J, Left Hand Free

Si vous ne l’aviez pas encore deviné, à Superbobine on est plutôt fan du groupe londonien Alt-J, oui comme le raccourci clavier. Alors quand la nouvelle c’est répandu il y a deux semaines que le groupe après quelques péripéties, dont le départ du bassiste, revenait sur le devant de la scène après deux ans d’absence, vous pouvez imaginez notre enthousiasme !
Après un premier morceau, Hunger of pine, prouvant que le groupe n’avait rien perdu de leur savoir faire électro, on les retrouve aujourd’hui avec Left Hand Free, qui semble tout droit tiré d’un album des Black Keys.
Ce virage rock prouve, s’il en était encore besoin, qu’après avoir bien digéré le succés d’An Awesome Wave, les anglais sont de retour avec un second album dont on n’a pas fini de parler. La grande question reste de savoir jusqu’où iront-ils et que découvrirons-nous sur le prochain morceau ? Le mystère reste entier…

Bon Iver, Heavenly Father

S’il fallait décrire l’univers de Bon Iver, et oui ça rime, en peu de temps, le film Into the Wild réalisé par Sean Pean serait parfait. Comme le héros du film, les chansons de Justin Vernon, alias Bon Iver, sont d’une mélancolie sans fin. Comme les décors naturels du film, les chansons de l’artiste sont une évocation de la nature dans tous ces états. Enfin comme la trame scénaristique du film, Bon Iver, c’est l’aventure inattendue.

Trois ans après le succès de son second album, l’artiste, qui à pris le nom de Bon Iver en référence à l’expression française Bon Hiver, la faute d’orthographe en plus, revient avec Heavenly Father. Mais ce titre n’annonce pas de nouvel album puisqu’il fait parti de la Bande Originale du prochain film de Zach Raff, Wish I was Here. Dommage…

Yelle, Bouquet Final

Fini le temps des jérémiades post- adolescence de son premier album Pop-Up, après un détour électro avec son second album Safari Disco Club, Yelle revient avec un troisième album. On ne sait pas grand-chose de cet album à paraitre chez Because mais le premier extrait dévoilé il y a peu, incite à la réjouissance.
Si Yelle, Julie Budet de son vrai nom, renoue avec les chansons à texte, on peut s’apercevoir qu’elle a murie depuis la sortie de Pop-Up en 2007. Les tournées aux quatre coins du monde, et notamment aux Etats-Unis où elle connait un remarquable succès, n’y sont sûrement pas étrangères. On espère donc que ce bouquet final n’est qu’un avant goût d’un album qu’on attend à présent impatiemment.

Chet Faker, Gold ( Flume remix)

Six mois après leur collaboration pour Drop the Game, les deux australiens que sont Flume et Chet Faker se retrouvent. Ses retrouvailles se déroulent dans le cadre du nouvel album de Chet Faker, Build on Glass. Ici Flume s’amuse avec la chanson Gold en y ajoutant un assortiment de beats et autres déformations vocales. Le morceau en sort bien plus électro, ce qui parait assez prévisible à l’écoute du travail solo de Flume.

On se quitte sur ce remix qui, à coup sûr vous accompagnera dans ce début d’été et aidera le soleil à revenir.

 

Guillaume Fournier

Publicités