On y était, Bordeaux fête le vin : Jour 2


Après la découverte hier des différents pavillons qui s’étendent sur les deux kilomètres de Bordeaux fête le vin, aujourd’hui Superbobine part pour vous à l’abordage des différentes expositions et animations culturelles présentes dans la capitale du vin pour cet événement. Histoire de prouver s’il en était encore besoin que la fête du vin ne se résume pas qu’au vin. A peine remis de la claque visuelle et sonore infligée hier par le spectacle de sons et lumières, qui a eu lieu sur la place de la Bourse et par le feu d’artifice présenté par les artificiers de l’île Maurice, Superbobine est retourné au cœur de l’événement.

IMG_4240

 Spectacle sons et lumières d’hier

 

La prise d’informations qui a précédé la véritable épopée culturelle à venir, n’ayons pas peur des mots, permet de se rendre compte que Bordeaux prend soin de ses invités d’honneur. En plus du grand pavillon mis à la disposition de Los Angeles sur la « croisette viticole » que sont devenus les quais depuis jeudi, Bordeaux a tout mis en place pour que les artistes de la cité des anges investissent la ville. Pour célébrer le cinquantième anniversaire du jumelage des deux villes, le dispositif est assez impressionnant, Le CAPC, le musée d’Aquitaine, le musée des beaux-arts, l’espace Saint-Rémi en attendant le festival Echo à venir et le FIFIB ont été mobilisés pour fêter l’événement. Face à cette orgie artistique, et bien que ce fût un crève cœur, il a fallu faire des choix et finalement se concentrer sur les quatre expositions d’artistes contemporains réunies au CAPC et la troisième édition de Faraway so close qui a lieu à l’espace Saint Rémi.

los-angeles-bordeaux

Affiche de la programmation Los Angeles 

Direction donc le Centre d’Arts Plastiques Contemporains que tous les utilisateurs de la ligne B de tram bordelais connaissent sous le nom de CAPC, musée d’art contemporain. Pour donner une approche du travail des différents artistes d’art contemporain de Los Angeles aux visiteurs, le CAPC a organisé une triple exposition en invitant quatre artistes californien. La grande nef du musée a été attribuée à Aaron Curry dont les œuvres sont la résultante de différentes inspirations allant de la société de consommation à Picasso en passant par le pop art ou Dali. Les galeries du musée ont été investies par deux jeunes artistes californiens, Dan Finsel et Carter Mull, ils donnent une vision de l’art post- internet qui ne cesse de s’interroger sur cette nouvelle intelligence. Enfin l’espace du second étage est réservé à une rétrospective du collectif ASCO, un collectif de douze artistes Chicanos, c’est- à-dire originaire du Mexique mais vivant aux Etats- Unis. Pour dénoncer les discriminations subies par cette communauté à Los Angeles, ce collectif a produit différentes performances dans l’espace public. Vous pouvez jusqu’au 21 septembre voir les différentes performances du collectif ainsi que les deux autres expositions afin de vous immerger dans l’univers artistique du Los Angeles contemporain.

IMG_4257

La grande nef du CAPC

Après cette immersion et la petite pause autour d’un verre de vin pour se remettre de cette plongée, presque en apnée, dans l’art contemporain californien, direction l’Espace Saint-Rémi, pour découvrir la troisième édition de BDX-LAX, Faraway so close. Comme les deux premières, cette édition a pour but de mettre en lien la création contemporaine et de faciliter les échanges artistiques entre Bordeaux et Los Angeles. Ainsi les influences communes de ces deux villes, comme le street et les comics, sont à l’honneur dans cette exposition, qui a lieu dans l’ancienne église Saint-Rémi, puisque les neuf artistes exposés, 3 californiens et 6 bordelais, partagent une même vision de l’art au croisement entre la pop culture et le street art. Mention spéciale à Mike Stilkey dont la peinture sur livre est assez bluffante.

IMG_4263

l’ espace Saint Rémi

Après une telle activité culturelle, rien de tel qu’un petit verre le long des quais, où l’on peut notamment apprécier le travail en cours de 8 artistes qui, jusqu’à dimanche, remodèlent à leur façon la bouteille de vin. En attendant la touche finale, on se retrouve ce soir pour assister au désormais très attendu spectacle sons et lumières ainsi que le feu d’artifice, aujourd’hui présenté par les artificiers de la Colombie !

Guillaume Fournier

Publicités