BORDEAUX FETE LE VIN 2014 : un événement d’envergure à la gloire de Bacchus


Stephan-Delaux

Dégustations, spectacles, concerts, feux d’artifices et… Los Angeles. Tel est le programme de la neuvième édition de Bordeaux Fête le Vin. Du 26 au 29 juin, les diverses animations proposées s’enchaineront dans une ambiance qui s’annonce tout aussi festive et conviviale que les années précédentes.

Afin d’en savoir un peu plus sur ce grand cru 2014, Super Bobine a eu le privilège de rencontrer Stephan Delaux, adjoint au maire de Bordeaux et Président de Bordeaux Grands-Evénements.

__________________

UN EVENEMENT D’ENVERGURE, UNE ENORME MACHINE

bordeaux fete le vin photo

Les façades Place de la Bourse, lors du spectacle Son et Images 2012

Bordeaux Fête Le Vin, le premier événement oenotouristique d’Europe. Un endroit des plus agréables, une programmation à la gloire des plus grands vins de la région… et le succès toujours au rendez-vous, d’éditions en éditions.

Mais comment est venue l’idée de créer un tel événement ? Selon Stephan Delaux, présent aux côtés d’Alain Juppé depuis 1995, il faudrait plutôt se demander « comment cela se fait-il qu’il ait fallu attendre 1998 pour qu’il y ait un événement consacré au vin à Bordeaux !? C’est une évidence absolue ». Bordeaux étant une «ville-marque », c’est-à-dire l’une des rares villes au monde portant un produit de notoriété internationale, il semblait « naturel qu’il y ait une rencontre entre la ville et le vin sur un moment festif ».

Deux années sont nécessaires à Bordeaux Grands Evénements afin de préparer comme il se doit de telles festivités. Il faut « anticiper et travailler sur  la recherche d’une ville invitée d’honneur, les orientations du programme culturel, l’application avec les partenaires » nous a informé Stéphan Delaux, avant de rajouter : « Dès qu’un événement est déjà terminé, nous avons le suivant en tête et nous commençons déjà à y travailler ». Il semblerait même qu’ils aient déjà une petite idée pour l’invitée d’honneur 2016…

Parallèlement à cela, cinq à six cent personnes travaillent sur les chantiers afin d’installer tout ce dont il faut et de nombreux moyens techniques sont mis en œuvre. Huit cents à mille viticulteurs seront présents pour servir du vin. Enfin, environ 500 000 visiteurs sont attendus pour savourer chaque instant… si la météo le permet. En soit, Bordeaux fête le vin est ce que l’on appelle un événement à gros budget. Incontestablement « une énorme machine ».

 

LES ANGES A L’ASSAUT DE BORDEAUX

Los Angeles, ville invitée d'honneur pour cette neuvième édition de la Fête du Vin

Los Angeles, ville invitée d’honneur pour cette neuvième édition de la Fête du Vin

Après Porto, Munich, Fukuoka, Saint-Pétersbourg, Québec, et Hong Kong, la ville invitée d’honneur pour 2014 est… Los Angeles ! Toutes sont jumelées avec Bordeaux, une occasion pour renforcer les liens. Mais aussi un devoir de partager le vin, la culture bordelaise avec le monde entier : « C’est évidemment notre devoir, notre vocation. Bordeaux a une histoire internationale très forte, et a toujours été reliée au monde, aux Indes, à l’Afrique, l’Amérique de par son port, son ouverture par son océan : L’histoire de bordeaux reliée au monde est une évidence ! De plus, le vin est un ambassadeur absolument exceptionnel et est à la fois une filière économique très importante qui fait vivre des dizaines et dizaines de familles ».

Malgré tout, partager avec le monde et faire fonctionner les jumelages entre villes n’est pas toujours chose aisée. « On peut se dire : qu’est ce que Los Angeles a à faire de Bordeaux ? ». Au contraire, ils ont trouvé que cette idée était très intéressante, très sympathique et ils se sont énormément investis dans la commémoration de ce jumelage ». Et pour fêter les cinquante ans de l’amitié Bordeaux-Los Angeles, rien de tel qu’un beau programme en perspective :  Hollywood apporte dans ses bagages les bobines de La Fureur de Vivre, Qui Veut La Peau de Roger Rabbit, Grease, Sunset Boulevard ou encore Aviator et The  Artist pour des projections en plein air, aux bords de la Garonne ! Faites également un petit tour au Pavillon de Los Angeles pour y découvrir tout ce qui fait le charme de la cité des Anges… sa culture, sa gastronomie !

 

DECOUVRIR, APPRENDRE ET DEGUSTER

 

Les quais de Bordeaux

Les quais de Bordeaux

« Ce n’est pas une fête à boire, mais une fête à déguster », tels sont les propos de Stéphan Delaux. Bordeaux Fête Le Vin, c’est avant tout « l’occasion de mettre en avant le savoir-faire de nos viticulteurs, de pouvoir découvrir le vin, apprendre à le déguster, de mieux le comprendre. C’était cela l’idée : Alain Juppé a voulu en 1998 qu’ENFIN il y ait un évènement consacré au vin dans cette ville, tous les deux ans, en alternance avec Vinexpo [salon international du Vin et du Spiritueux, réservé aux professionnels].

La Fête Du Vin est aussi « la promotion des vins de Bordeaux ». Ainsi, sur les deux kilomètres de quais, vous pourrez vous rendre dans les divers pavillons afin de déguster les vins des 80 appellations de Bordeaux et sa région Aquitaine, grâce au PASS Dégustations (20 euros sur le site, 15 euros en prévente). Mais une question s’impose : comment sont choisis les stands de dégustations ? Est-ce les châteaux eux-mêmes qui sollicitent les organisateurs ? « Tout cela est organisé à travers l’interprofession, le CIVB [Centre Interprofessionnel des Vins de Bordeaux]. Les pavillons représentent ce que l’on appelle dans le jargon des groupes organiques. Ce sont de vastes terroirs ». Ces pavillons sont composés des appellations suivantes :Saint-Emilion-Pomerol-Fronsac, Médoc &  Graves, Baron de Lestac & Blaissac et Malesan, Mouton Cadet, Bordeaux & Bordeaux Supérieur, Blancs secs et Rosés de Bordeaux, Côtes de  Bordeaux, Sweet  Bordeaux, Vins d’Aquitaine, ainsi que Les grandes marques des maisons de négoce. « Sur ces pavillons, ce sont les viticulteurs, propriétaires ou collaborateurs de châteaux qui viennent eux-mêmes présenter tous les vins de l’appellation. Ils ne sont pas là pour présenter leurs vins à eux, mais tous les vins qui sont produits dans leur territoire, terroir ».

Et pour les personnes qui craignent des débordements, pas de panique : « C’est beaucoup plus difficile de boire sur la fête du Vin que sur n’importe quel autre événement ». Pour simple rappel, « Il n’y a pas de bouteille à vendre, il n’y a pas de vin à vendre, il est interdit de venir avec des bouteilles et le maximum que l’on puisse servir sur une dégustation est 7 cl ». Les organisateurs ont mis en place un important service de sécurité. S’ils le souhaitent, es visiteurs auront également la possibilité d’effectuer des tests auprès des associations concernées. «  S’il y a un endroit où il n’est pas facile de boire beaucoup, c’est bien sur Bordeaux fête le Vin. C’est un objectif pour nous : on veut rendre la consommation excessive très compliquée voire impossible ».

POUR TOUS LES GOUTS, POUR TOUS LES AGES

 fete du vin 2012

Bordeaux Fête le Vin, c’est n’est pas que du vin. C’est aussi tout ce qu’il y a autour. De par les nombreuses animations, « chaque membre de la famille y trouve son compte : les grands-parents, enfants et petits-enfants ». La diversité des animations en est un formidable témoignage.

Au programme, de la musique : Dee Dee Bridgewater et l’ONBA mais aussi le concert RTL2 avec Kyo, Gérald De Palmas, Skip The Use, Cris Cab et Tom Odell sans oublier les live de Earth Wind And Fire Experience puis Kassav’. Durant ces quatre jours festifs, vous pourrez également admirer le spectacle de son et image « Rendez-Vous à Bordeaux » sur les façades du Palais de la Bourse et pourrez voter pour vos feux d’artifices préférés : l’Ile Maurice, la Colombie ou l’Italie ?

Pour les amateurs de bateaux, il vous sera possible de visiter le Santa Maria Manuela. Pour les gourmands, vous pourrez vous restaurer aux 15 étals du terroir. N’oubliez pas non plus de faire un tour à l’exposition au musée national des douanes, ou dans les chais du négociant Millésima. N’hésitez par non plus à assister au défilé des confréries ainsi qu’à la course des rouleurs de barriques. Mais « Ce qui est formidable, c’est par exemple la soirée du samedi soir : Vous allez aux Quinconces voir Earth, Wind and Fire. Puis vous faites 100 mètres, et vous assisterez à la projection du son et images sur la Place de la Bourse. Vous vous retournerez et vous verrai le feu d’artifice. Et tous les soirs, ce sera comme cela. » Du 26 au 29 juin, vous savez dorénavant ce qu’il vous reste à faire…

 

Par Yohann Sed

Je remercie tout particulièrement Stephan Delaux de m’avoir accordé cet entretien.

Vive Bordeaux. Vive La Fête Du Vin.

Publicités