Une semaine Musicale #6


Daft Punk mystique, The Raputure qui se sépare ou François and the Atlas Mountains qui sort un nouvel album; c’est ici que ça se passe !

Daft Punk feat. Jay-Z, Computerized

Excroissance de Random Access Memories ou annonce d’un nouveau projet ? Le mystère reste entier depuis l’apparition sur la toile le 10 mars dernier du morceau Computerized. On y retrouve le plus célèbre duo d’anonymes en compagnie de l’Empereur du rap américain, Jay Z.

Le fait qu’aucune communication n’ait accompagné ce morceau a obligé le très sérieux site américain Pitchfork a authentifi& la collaboration pour que le monde de la musique puisse y croire.

Le titre est-il aussi mystérieux que réussi ? A vous de juger !

The Rapture, Sail Away

C’est un secret de polichinelle qui vient d’être révélé presque par hasard cette semaine, le groupe de rock new-yorkais The Rapture n’est plus. Inactif depuis 2011 et la sortie de ce qui restera leur dernier album, à savoir In the Grace of Your Love, des signes de cette séparation étaient déjà visibles. Lors des dernières Trans musicales de Rennes en décembre 2013, le leader du groupe Luke Jenner se produisait en solo mais c’est lorsqu’il se présente comme « ancien membre de The Rapture » pour la présentation de la Red Bull Music Academy que la nouvelle se répand.

C’est donc sans fracas ni grand discours que le groupe formé en 1999 met fin à  une carrière longue de 15 ans et parcouru de quatre albums. On les quitte définitivement avec Sail Away, extrait de leur dernier album.

 

 

Nick Waterhouse, It No. 3

Découvert avec son premier album solo sorti en 2012, Time’s all gone, Nick Waterhouse revient sur le devant de la scène avec son second album Holly. Ce californien de 28 ans nous livre un aller simple dans les années 1950 où le rhythm’n’blues était roi.

Influencé par Van Morrisson ou Ray Charles, le natif de San Francisco joue avec la soul et le jazz pour livrer un album ensoleillé. Notons au passage que Nick Waterhouse est aussi compositeur et producteur, il a notamment produit le premier album d’Allah-las, autre groupe californien aux consonances jazz et folk.

 On quitte le californien avec la très rythmée chanson It No. 3, extrait de son nouvel album.

Peter Peter, Une version améliorée de la tristesse

La francophonie est en fête, voilà que Peter Peter revient ! Ce canadien originaire de Québec revient avec son second album, Une version améliorée de la tristesse. Le titre de l’album plante le décor, le garçon n’est pas tout à fait d’un optimisme sans faille. Avec une mélancolie assumée et revendiquée au travers des différentes chansons qu’il a composées, Peter Peter se dévoile et se rêve en poète maudit, version contemporaine.

A la pace du stylo Peter Peter se dote d’un micro mais aussi de synthétiseurs, de saxophones ou encore d’une piano pour évoquer sa version de la tristesse. Car l’album, au-delà des textes comporte de merveilleuses mélodies totalement entêtantes. La preuve ici avec le morceau au titre éponyme à celui de l’album, à savoir une version améliorée de la tristesse.

 

 

 

François and the Atlas Mountains, Piano Ombre

Après de longs mois d’attente, ça y est ! Les Bordelais de François and the Atlas Mountains ont sorti leur second album, Piano Ombre. Deux ans après leur premier album, E Volo Love, le groupe emmené par François Marry revient donc aux affaires.

Le premier extrait de l’album, La vérité, laisse entrevoir un album plus pop qui n’en néglige pas pour autant le texte, en français. Pour les intéressés, ils seront le 4 avril sur la scène de la Rock School Barbey à Bordeaux.

En attendant on se quitte avec le teaser de ce nouvel album qui annonce la couleur. (Vous pouvez retrouver l’extrait La vérité dans la première semaine musicale).

 

Guillaume Fournier

Publicités