Electro Scandinave


La semaine dernière nous avons fait un petit tour du côté du Danemark avec le groupe Quadron mais je voulais vous parler de quelques groupes majeurs issus de la scène scandinave, essentiellement électro. Je ne sais même pas par qui commencer tellement ils sont bons et que chacun d’eux a su imposer un style et un univers bien défini.

RÖYKSOPP

Röyksopp est un groupe norvégien formé en 1998, composé de Svein Berge et de Torbjorn Brundtland qui à mon avis est Le groupe qui s’est le mieux exporté avec à son palmarès sept Spellemannprisen (l’équivalent des Grammy Awards).

Le groupe s’impose sur la scène électro avec un premier album Melody A.M. Röksopp ne se cantonne pas à un style musical ; ils s’essayent brillamment à des genres comme l’ambient, la house mais aussi la musique afro-américaine. J’ai souvent jeté un coup d’œil sur la toile et à chaque fois je suis agréablement surprise de leurs performances lives toujours aussi clean. Je vous conseille d’écouter leur 3ème album Junior qui regroupe des feat avec Lykke Li ou encore la chanteuse de r’n’b Robyn qui nous a fait danser à l’époque de notre première « boums ».

THE KNIFE

The Knife est un duo originaire de Suède et formé de Karin Dreijer Andersson et Olof Dreijer des frère et sœur. Crée en 1999, un premier album sorti en 2001 c’est seulement à partir de 2006 avec l’album Silent Shout qu’ils seront reconnus pour leur travail. En 2010, ils sortent un album des plus énigmatiques Tomorrow in A Year inspiré de la vie de Charles Darwin.

Que ce soit dans les thématiques ou même sur scène, The Knife est un groupe qu’on ne peut pas qualifier. Ils sont surtout connus pour être les auteurs de Heartbeats, morceau repris par José Gonzalez que tout le monde a pu entendre sur les ondes. Voici probablement l’un de mes sons préférés d’eux qui présente bien cet univers à la fois dérangeant, glauque mais sensuel.

LITTLE DRAGON

Little Dragon est également un groupe suédois qui voit le jour en 1996 et composé de Erik Bodin à la batterie, Frédrik Källgren Wallin à la basse et Hakan Wirenstrand aux claviers. A la tête de cette formation, un personnage tout en couleur : Yukimi Nagano.

Ici aussi il n’y a pas de genres qui ressortent plus que d’autre car leur son est tellement varié et les collaborations multiples et souvent inattendues. On note particulièrement une apparition remarquée sur le Plastic Beach de Gorillaz (encore un autre chef d’œuvre). Little Dragon est un des rares groupes scandinaves que j’ai eu l’occasion de voir sur scène et ça en jette pas mal. Je vous conseille l’album Machine Dreams aucuns morceaux est à jeter et c’est plutôt rare.

Par Norva

Publicités