« Gravity » un film à couper le souffle !


Salut à tous ! Avant-hier est sorti Gravity, qui est peut-être le film le plus attendu de cette fin d’année, puisqu’on nous l’annonce déjà comme candidat sérieux aux Oscar 2014, qu’il a réalisé le meilleur démarrage de tous les temps pour un mois d’Octobre aux Etats-Unis, et que James Cameron s’est déclaré « abasourdi et absolument stupéfait » après l’avoir vu.

Mais le film d’Alfonso Cuaron (Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban) mérite-t-il toutes ces considérations ?

GRAVITY

Source : comicbook.com

Synopsis

Une équipe d’astronautes a pour mission de réparer un télescope. Alors qu’ils sont hors de leur base spatiale, une pluie de débris de satellites s’abat sur eux, à une vitesse et une puissance incroyable. Ce drame fait plusieurs morts et le commandant Matt Kowalski (George Clooney) et Ryan Stone (Sandra Bullock) en sont les seuls survivants. A partir de là, perdus au milieu de l’espace, les deux protagonistes vont tenter de regagner la station spatiale internationale.

Avis

Bon, je ne vais pas vous le cacher longtemps, j’ai adoré ce film. Mais avant de vous dire pourquoi, commençons par les quelques petits points négatifs.

Un jeu d’acteur et un scénario un peu trop classiques

Il est difficile de juger la performance des acteurs, puisque pour moi, en temps normal, leurs principales qualités peuvent se lire sur leur visage, et qu’ici ils sont masqués par les casques de cosmonautes. Cela dit, Sandra Bullock est plutôt convaincante. Mais le gros point négatif du film est la prestation de George Clooney. Je ne trouve pas qu’il soit foncièrement mauvais, mais il ne peut pas se défaire de son côté « je suis cool en toutes circonstances, même quand tous mes collègues sont morts coupés en deux par des débris de satellites, et que je vais sans doute subir le même sort si je ne me décide pas à me prendre un peu en main, mais ce n’est pas grave puisque je suis George Clooney». Ok, j’exagère un peu, mais cette décontraction qui d’habitude apporte un humour plutôt  plaisant, ne fonctionne pas avec l’ambiance très angoissante du film. C’est agaçant, et heureusement que l’histoire est prenante, car sinon ce côté cool aurait pu complètement décrédibiliser le film.

Bien que le scénario soit un peu classique, et qu’il y ait la présence de rouages bien connus dans les films américains pour attirer la compassion du spectateur, l’objectif sur le spectateur est largement atteint.

gravity-debris

Source : comicbook.com

Une histoire à couper le souffle

C’est peut-être la première fois que j’ai été autant angoissé dans une salle de cinéma. Mourir perdu en plein milieu de l’espace est peut-être la chose la plus effrayante au monde (enfin en tout cas pour moi), et j’ai ressenti cette peur pendant tout le film.

En effet, quand on est séquestré par un dangereux psychopathe, on peut toujours espérer qu’un vaillant héros vienne nous libérer ; quand on s’échoue dans un bateau, on peut toujours espérer monter dans un canot de sauvetage, etc … Mais quand on est dans l’espace ? Aucun recours possible ; et comme le disait si bien le sous-titre du classique de la science fiction Alien : « Dans l’espace, personne ne vous entendra crier ! ».

Déjà un classique du genre !

Gravity est un véritable thriller riche en rebondissements, avec pratiquement aucun temps mort. Bien sur, le scénario peut paraître un peu répétitif, mais nous ne nous ennuyons jamais, car la tension est à son comble. C’est notamment dut à une bande son digne des plus grands films à suspens.

Aussi, Gravity s’inscrit dans la lignée des grands films qui ont pour toile de fond l’espace, et une référence au chef-d’œuvre de Kubrick 2001 : l’odyssée de l’espace est d’ailleurs présente.

Mais l’élément principal de la réussite Gravity est sa réalisation.

gravity-movie-review

Source image : melty.fr

Une 3D époustouflante

La réalisation est en tout point parfaite. Les images sont d’une beauté extraordinaire, et le sombre abyssal de l’espace est bien rendu. Nous avons une vision magnifique de la terre, d’un bleu étincelant.

Niveau 3D, je n’avais tout simplement jamais vu ça, ou plutôt jamais vécu ça, car c’est bien le terme approprié tant nous sommes en immersion totale dans ce décors incroyable qu’est l’espace.

Je ne suis d’habitude pas un fervent adepte de la 3D, que j’ai plutôt tendance à déconseiller, mais ici, je ne peux que vous encourager à tenter l’expérience, tant elle est aboutie. On a vraiment l’impression d’être dans l’espace, perdu au côté des protagonistes.

La réussite de ce film est donc liée à deux points : une réalisation captivante, et un formidable suspense.

Courrez voir ce film !

Quand le générique de fin est apparu sur l’écran, je me suis dis « Waouh ! Ca c’est du film ». En effet, on est complètement embarqué hors de notre fauteuil pendant 1h30, et quand vient la fin, on a du mal à redescendre.

Je vous invite donc à aller voir ce film dès que possible, et il est la preuve qu’un film peut avoir un scénario plutôt banal, mais peut réussir à vous captiver et à vous donner de véritables émotions ! Gravity sera à coup sur dans la liste des films nominés aux Oscar 2014, et est déjà en passe de devenir une référence du genre.

Clément Corbiat, le 25 Octobre 2013

Sandra Bullock

source image : foxnews.com

Publicités