Joseph Gordon-Levitt – UN DON JUAN À PARIS !


« Vous êtes au courant que ce n’est pas Obama qui vient?  Juste Joseph Gordon-Levitt, hein? » s’amusent quelques fans déjà présents devant l’UGC Bercy de Paris, à 16h, le lundi 14 octobre.

En effet, le service de sécurité s’activait déjà, alors que les projecteurs, éteints, et le tapis rouge, encore recouvert de son film – sans jeu de mot – protecteur. Alors que je réalise enfin que le moment que j’attends depuis plus de trois ans va arriver, le stress commence à monter. Après avoir résisté à deux grosses averses et à la mise en place des barrières qui nous ont fait stresser, me voilà pour ma part bien installée juste derrière la barrière. Il sera là, dans quelques minutes, si près. On s’active du côté des organisateurs: les projecteurs sont allumés, le velours rouge du tapis enfin près à ce que Joe le foule. Enfin, l’acteur, scénariste et réalisateur de Don Jon arrive. Je suis agréablement surprise de découvrir que les fans restent calmes (enfin un public respectueux! ça fait du bien!). Malgré un emploi du temps très chargé pour la soirée – Joe devait être présent dans deux cinémas, pour quatre salles au total – il s’arrête, signe de nombreux autographes, échange quelques mots, et dans un français plus que correct, s’il vous plaît! Quand il arrive à ma hauteur, il change de visage, et sourit comme un gamin qui découvre ses cadeaux de Noël. La raison? Vous ne le savez peut-être pas, mais l’acteur américain est aussi le directeur d’une compagnie de production appelée hitRECord. J’avais amené avec moi mon Tiny Book of Tiny Stories, une des créations de la maison de production, un beau petit livre qu’il se fit une joie de dédicacer. Alors qu’il signait un rapide « JGL » sur les photos, il m’a demandé mon prénom, de son joli et discret accent américain. Très agréable et souriant, presque timide avec les gens, il me remercie quand je lui félicite pour son français alors qu’il doit déjà se hâter à l’intérieur pour des photos et des questions pour la presse. La présentation du film a malheureusement été d’une rapidité folle… On l’applaudira tout de même parce qu’il nous parle en français tout le temps.

Je ne vous parle pas encore du film, qui ne sortira en France que le 25 décembre… Je vous réserve un nouvel article à venir pour l’occasion !

Par Flora, que vous pouvez retrouver ICI

Publicités