« RETOUR VERS LE FUTUR » : LA DELOREAN, ECHEC COMMERCIAL


La DeLorean DMC-12 est indéniablement une des voitures les plus emblématiques du septième art. Devenue culte grâce à la saga Retour vers le Futur débutée en 1985 et terminée en 1990, elle était pourtant à l’époque un véhicule en proie à disparaître, à finir dans les oubliettes ! Heureusement, la trilogie réalisée par Robert Zemeckis lui a permis un tout autre destin…

____________________

delorean-funny

Source image : doblelol.com

____________________

« Du plutonium ? Mais vous plaisantez ? Vous êtes en train de me dire que ce truc-là est nucléaire ? » – Marty McFly (Michael J.Fox) en évoquant la DeLorean

_____________________

Oh c’est pas l’pied cette histoire : la DMC-12 fut un véritable échec commercial. Même le docteur Emmet Brown n’en croit pas ses oreilles !  Son constructeur, DeLorean Motor Company a été fondé en 1975. Sept ans plus tard, il n’en était plus rien. Pourtant, tout a commencé pour le mieux : une immense usine, un bien bel engouement, une longue liste d’attente… Mais voilà, quand le modèle DMC-12 est sorti, l’accueil fut assez mitigé. Ce véhicule considéré comme « la voiture du futur » était certes innovant (fait en acier inoxydable) et avait un super design, mais son prix était tout de même assez élevé pour un engin qui n’en avait pas beaucoup sous le capot… un comble, pour une voiture de sport ! D’autant plus qu’à cause de sa matière (acier inoxydable, je le répète), il était difficile de le peindre, les consommateurs ne pouvant donc pas donner à leur modèle une petite touche personnelle et étant obligé d’acheter les modèles de couleur argentée… Alors imaginez bien la déception des consommateurs ! La demande fut de plus en plus faible, et la Delorean Motor Company a du fermer ses portes en 1982, laissant les 9200 DMC-12 orphelines… à tel point qu’aucun garage, aucune entreprise ne peut vous commander des pièces ! ce qui n’est pas très pratique quand elle tombe en panne… (une association existe afin de régler ce « lèger » problème).

Mais heureusement, trois ans plus tard, Robert Zemeckis et Bob Gale (qui ne sont pas des mauviettes…) ont eu la curieuse idée de faire de ce petit bolide au design futuriste une machine à remonter le temps. Il faut dire qu’elle a de la gueule, bien plus que la voiture de Biff ! Elle incarne à la fois la modernité de par son aspect, mais aussi le passé puisqu’elle est une voiture totalement démodée à l’époque de l’élaboration du film. Quoi qu’il en soit,cela fait donc de cet engin une « time machine » idéale pour le Docteur Emmet Brown qui l’a modifiée au fil du temps (c’est le cas de le dire !). Car les fans de Retour Vers Le Futur ont certainement remarqué que tout au long de la saga, la Delorean évolue. N’ayant qu’un simple petit convecteur temporel et des petits gadgets posés par-ci par-là dans le premier épisode, elle vole dans la deuxième partie et se voit bricolée de partout dans le troisième opus, pour le plus grand plaisir des spectateurs ! 

Et il n’est pas étonnant de savoir que le succès planètaire de Retour Vers Le Futur, maintenant considérée comme l’une des meilleurs trilogies de tous les temps, a énormément contribué à la popularité des DeLorean, qui sont très peu nombreuses dans le monde. Véritable échec commercial à sa sortie, ce modèle est dorénavant une légende dans le milieu automobile de par sa rareté… mais également dans le domaine cinématographique de par la popularité de Retour Vers Le Futur ! Allez hop, sortez les DVD, il est grand temps pour nous de revivre une fois de plus l’aventure de Marty de Mc Fly, nom de Zeus !

_______________

« – On ne sait jamais, peut-être qu’on se rencontrera un jour futur.

– Ou un jour passé…. » Emmet Brown à Emmet Brown… plus jeune

_______________

La DeLorean dans Retour vers le futur - partie 3

La DeLorean dans « Retour vers le futur – partie 3 »

Source image : autoblog.com

 

Par Yohann Sed

Publicités