Acid Rap à Chicago


sirmichaelrocks-1200x800_jpg_630x800_q85-620x350

Source image : freshhiphop.net

Du haut de ses 19 ans qui aurait cru que Vic Mensa aurait ce style si bien léché ?  Pas moi en tout cas, mais les vrais artistes sont toujours là pour nous surprendre..! Pour ceux qui suivent un peu mon parcours et qui me connaissent savent que j’ai une idée du hip hop contemporain assez étriqué car le secteur est à mes yeux bancal, souvent gâché par des rappeurs généralement surestimés. C’est pour cela que je suis sans cesse à la recherche du Emcee, du Producteur bien caché derrière toute cette masse foireuse.

Pour revenir à mister Vic Mensa son nouvel EP Innanetape sorti le 30 septembre marque définitivement le début d’une carrière prometteuse. La tape est fraiche et on aurait presque aimé qu’il la sorte cet été. On aime les beaux paysages, les chills avec les potes et son style systématique de nous envoyer au soleil et même son obsession pour le soda à l’orange ! 

Tous les éléments qui font le succès d’une bonne tape étaient déjà présents dans son premier EP Straight Up avec un flow impeccable, un son riche, rien qu’à écouter I like The Way avec le petit solo de trompette en arrière on est embarqué directement dans un univers à la Blaxploitation. On reprend de la fraîcheur sur For the Win bref dans un sens général l’album est cohérent et on n’en perd pas une miette !

 Avec Innanetape, Vic permet aujourd’hui encore de pointer du doigt Chicago, zone florissante du hip hop (On ne site plus Common, Twista, Lupe Fiasco ou encore Kanye West) et en plus le petit s’est bien s’entouré. On y retrouve son mate de toujours Chance the Rapper, le très remarqué Ab-Soul, Jesse Boykins III, Rockie Fresh et même l’excentrique Thundercat

J’avais découvert le petit par le plus grand des hasards en tombant sur le clip My Days de Kids These Days et je n’avais malheureusement pas approfondi mes recherches et voilà que je retombe sur lui sur la tape de Chance the Rapper Acid Rap (que je vous conseille en passant). Faire un article à son sujet était donc une évidence. Le dernier rappeur en date qui m’avait un peu retourné la tête par rapport à son âge et son style était Tyler the Creator mais il faut croire que la relève est bien là et nos oreilles leurs disent merci. Et puisque l’été nous quitte je propose qu’on se tourne la galette en boucle !

Par Norva

Publicités