La frayeur « Conjuring » / The Horrendous Movie « The Conjuring »


« L’histoire la plus terrifiante », le slogan classique que nous retrouvons sur chaque affiche de film d’horreur, celui-ci s’averant être finalement un incroyable navet du genre. Le problème avec « conjuring : les dossiers Warren » est que cette fois-ci, ce slogan – pas très original, je l’accorde – est plein de vérité.

 conjuring-trailer-630x420

Source image : screencrush.com

« vérité », c’est un peu le mot qu’il faut retenir en effet. Car ici, le réalisateur de Saw et Insidious nous dévoile une histoire VRAIE, celle du couple Warren qui enquete sur des faits étranges se déroulant dans une maison achetée récemment par la famille Perron. Ainsi donc, pas la peine de vous dire la formule magique « c’est faux, c’est juste un film » pour vous rassurer, il vous faudra trouver un autre moyen pour canaliser l’angoisse (et peut-être le démon) qui s’installe en vous. Oui la maison et les personnages ont bel et bien existé, oui il s’est réellement passé CELA. Bien que quelques détails ont été réadaptés pour le cinéma, évidemment ! (quoique… nous n’en avons pas la certitude !).

« terreur », c’est le deuxième mot à garder en tête. Conjuring est un film habile, dont l’histoire est très bien menée ce qui permet aux plus septiques d’entre nous d’y croire ne serait-ce que le temps du film. Aucun temps morts, sans mauvais jeu de mot (3h07, n’oubliez pas !). Certains moments sont certes prévisibles (comme dans tout film d’horreur qui se respecte) mais d’autres marquent les esprits, c’est garanti (regardez bien derrière la porte). Ne soyez donc pas inquiets si vous vous surprenez à trembler, crier voire pleurer de peur. Car il y a une réelle tension qui se dégage du film, du début jusqu’à la fin. Et cela monte même en crescendo au fil du temps. Les émotions et sensations ressenties sont fortes et nous pouvons alors comparer ce film à une sorte de montagne russe où l’adrénaline monte incroyablement vite, puis redescend, puis remonte encore plus haut, avec des petits moments calmes entre temps avant de replonger dans la frayeur la plus totale.

« Surprise » est sans doute le troisième qualificatif que nous pouvons employer. A vrai dire, on ne s’attend pas à ce qu’il soit aussi bon. Des histoires comme celle-là, nous en avons déjà vu un grand nombre au cinéma, mais rares sont celles aussi bien traitées. D’autant plus que la réalisation est irréprochable. Certes un peu classique (comme dans chaque film d’horreur, on prépare le spectateur, on lui présente les personnes, les lieux, les petits détails qui seront au cœur de l’intrigue, les petites techniques « pour faire peur » que l’on connait par cœur) mais ultra-correcte. Nous sentons qu’il y a eu un réel travail dans la façon d’émouvoir le spectateur principalement et dans la manière où tout cela nous est montré, je parle évidemment du rendu de l’image. Couleurs, luminosité, ambiance 70’s au top. Acteurs géniaux, musique et bruitages qui prennent aux tripes. Le tout pour une atmosphère fascinante et… dérangeante.

 

A coups de portes qui claquent et d’esprits malfaisants, « Conjuring : les dossiers Warren » est une œuvre à vous glacer le sang. Peur, terreur, angoisse, frissons s’installeront en vous et ne vous lâcheront pas pendant ces deux heures cauchemardesques. Les aficionados de films d’horreur/épouvante seront loin d’être déçus. Enfin un film qui fout les chocottes ! et pas qu’un peu…

 

NOTE : 17/20

 Par Stanislas Lefort

_______________________________________________________________________________________________________________________________

THE HORRENDOUS MOVIE « THE CONJURING »

«The most terrifying story ever» is the slogan that you keep finding on each horror movie poster, and which comes to be a huge deception most of the time. The problem here with ‘The Conjuring’, is that, this time, the slogan – not really original, i may admit – is entirely true.

Indeed, ‘Truth’ , is the word that you have to focus on. Here, the director of Saw and Insidious reveals the TRUE story on the Warren couple, who investigated on strange events happening in the house recently bought by the Perrons. Therefore, don’t even try to think that it is not true, that it is only a movie to feel reassured: you will need to find another way to channel your fears (and perhaps the demon) that settle in you. Yes, indeed the house and the characters did exist, THIS really happened. Even though a few details were readapted for the screen of course ( Though none can be sure of it …. ! ). 

«Terror» is the second word to keep in mind. ‘The Conjuring’ is a clever film. The soundness of the storyline forces even the most sceptics to believe in it, at least during the movie. No slack period, no pun, (3h07 don’t you forget ! ). Some scenes are predictable ( as in all horror movie), but others mark the mind, I guarantee you (look behind the door). Hence, don’t be surprised if you’re shivering, if you cry or scream to death. A real tension that keeps increasing, emanates from the film, from the very beginning to the end. 

«Surprise» is, without any hesitation, the 3rd word that fits best the movie. To be honest, the viewer doesn’t expect such a good movie. Everyone has already seen stories like this on the screen, but rare are those as good as this one. The realisation is beyond reproach. Of course it’s a classic horror movie ( the characters, the places and the elements the viewer will have to focus on are introduced at the beginnning, you can hear weird noises, see weird things, door opens iself… ) but it’s a very good one. You can feel that the director and his crew really worked on it, they really tried to touch the viewer’s feelings. They also made an increadible work on the image : the colours, the light and the 70’s atmosphere are just perfect. The actors are great, the music and the sound effects are gut wrenching. All this for a fascinating and disturbing atmosphere.

Slamming doors and wicked spirits, ‘The Conjuring’ is a bloodcurdling masterpiece. Fear, terror and anxiety will settle in you and won’t leave you during those two nightmarish hours. Horror movies fans are not to be disappointed. At least a movie that frightens who watches it and not just a bit.

 

Publicités