Gare au « Grand Méchant Loup » !


Quand nous étions petits, nous connaissions par cœur l’histoire des trois petits cochons ! Mais avouons tout de même que ce conte a pris un sacré coup de vieux. Heureusement, Nicolas & Bruno ont pensé à le moderniser un peu… même s’ils ont en fait remaké le film québécois Les 3 p’tits cochons sorti en 2007. Il n’empêche que leur version, alors intitulée « le grand méchant loup » est pas mal du tout !

Le-Grand-Méchant-Loup-Riri-Fifi-Loulou

Source image : maxoe.com 

Ce qu’il faut retenir avant tout est la légèreté qui se dégage dans « le grand méchant loup ». Ce n’est pas un film qu’il faut prendre réellement au sérieux. Quand on est devant ce genre de film, nous ne sommes pas là pour faire la fine bouche mais plutôt pour se laisser emporter dans cette histoire très sympathique, fraiche et divertissante. Nous pouvons retenir le fait qu’il y a tout de même pas mal d’humour, que chaque personnage a son caractère propre à lui. Ceci est également dû à la performance des acteurs, tous crédibles et parfaits dans leurs rôles. Ils sont égaux à eux-mêmes, ont leur humour bien à eux, mais qui se marient très bien ensemble. Un bon résultat final, donc.

Niveau mise en scène, c’est plutôt correct. Le scénario est à la fois classique et original. Ce qui est assez sympathique est le fait que l’on passe dans la tête de chaque personnage au fur et à mesure que le film avance. Il y a pas mal de rebondissements – certains prévisibles, d’autres pas du tout – et la sorte de flashback au milieu du film est assez amusante à vrai dire. La fin est surprenante et amusante.

photo-Le-Grand-Mechant-Loup-2013-9

Source image : cinemotions.com

D’autant plus que cette adaptation des trois petits cochons est certes TRES librement inspirée, mais nous retrouvons tout de même les éléments principaux qui font tout le charme du conte : tout d’abord, les maisons en bois, en paille puis en brique/pierre. Et la mentalité des trois petits cochons : les deux premiers sont un peu plus rêveurs dans leur tête, ne pensent qu’à s’amuser tandis que le troisième petit cochon garde la tête sur les épaules et sait se débarrasser du grand méchant loup. Ensuite, il y a le loup. Ici, elle n’est pas bien méchante, puisque c’est à chaque fois une fille ! Et enfin, ce loup, il dévaste tout sur son passage ! Bien sûr, tout ceci est imagé : il est évident que la nana ne va pas se mettre devant la maison et souffler comme une malade pour que la bâtisse tombe ! Mais, vous verrez bien qu’elle y parvient quand même, à faire tomber la baraque…

Aussi, le film traite de sujets pas si anodins et légers que cela puisse paraitre. On parle de la crise de la quarantaine, des effets de l’adultère principalement. Des sujets qui font partie de la vie de tous les jours… Et puis on se moque un petit peu des hommes et de leurs méthodes, pas toujours très intelligentes !

Cela dit, parlons des points négatifs, je vous prie ! Il y a quand même de petites longueurs, le rythme s’essoufle de temps en temps et c’est bien dommage. Aussi, nous pouvons dire que ce film s’adresse peut-être un peu plus à un public masculin (même si la gent féminine peut également aimer, cela va de soit !) car nous avons surtout affaire au point de vue des hommes, donc cette partie là des spectateurs se sentira un petit peu concerné et comprendra sans doute mieux les situations de nos trois petits cochons. Nous retrouvons la mentalité des hommes, un peu cliché tout de même. Et puis il y a des moments, c’est limite sexiste ! Et surréaliste…. Très surréaliste de temps à autre. Mais nous sommes dans un conte revisité, alors le manque de réalisme : pourquoi pas !

Au final, « le grand méchant loup » est un film amusant, divertissant, sympathique à voir pour passer un bon petit moment. Rien de plus.
 Ce que l’on regrette est qu’il soit un semi-échec au box-office alors qu’il aurait mérité le succès, contrairement à d’autres films qui cartonnent mais qui pourtant, sont loin d’être bons…

NOTE : 14/20

Par Stanislas Lefort

Publicités