Chansons sous la pluie…


TROIS FILMS, TROIS CHANSONS

 

“SINGIN’ IN THE RAIN”, GENE KELLY, POUR LE FILM EPONYME

La pluie, d’abord, cela peut-être sacrément romantique. Imaginez-vous courir sous la pluie battante pour rejoindre votre bien aimé(e) et l’embrasser langoureusement. Vous êtes trempes, mais ce n’est pas grave, cela fait des jours, des semaines, des mois que vous ne l’avez pas vu(e). Le moment est intense.

Ou alors, vous êtes comme Gene Kelly : heureux, amoureux, et même fier d’avoir une si jolie petite amie, alors la pluie ne vous fait plus rien, au contraire, vous l’adorez : vous dansez, vous vous amusez avec elle, et surtout, vous chantez !

“PURPLE RAIN”, PRINCE & THE REVOLUTION POUR LE FILM EPONYME

Musique culte pour un film culte, mettant en scène le grand Prince. Celui-ci est sur scène, avec son groupe The Revolution. Ils sont dans une boite de nuit, à Minneapolis, prêts pour enregistrer ce moment unique. Toute une foule devant eux. Ils chantent cette magnifique balade (voire slow), mélangeant rock, gospel et pop. Une réelle tension se dégage de la chanson. On pourrait très bien s’imaginer un jeune homme, amoureux, en proie au doute, à la déception, à la confusion. Doit-il encore l’aimer, doit-il tout abandonner ?…

« CHANSON DE LA PLUIE », POUR LE FILM BAMBI

Une goutte. Puis une autre. Et encore une autre ! la pluie est hésitante, on est surpris, on se questionne : vas-t-il vraiment pleuvoir ? puis cette pluie devient de plus en plus forte, un arc-en ciel se forme. Vite, tout le monde s’abrite : certains se réfugient sous des abris-bus, quelques uns dans des magasins, et d’autres accélèrent le pas tout en ouvrant les parapluies. Mais cette pluie devient de plus en plus inquiétante. elle est presque meurtrière, des ruisseaux se forment au sein des villes… et puis d’un coup, une éclaircie. Tout redevient peu à peu calme et paisible. Doux moment de poésie. L’averse est passée.

AUTRES CHANSONS AVEC LE MOT « PLUIE »

« RAIN », MIKA

Nous sommes dans un pays où il fait chaud, très chaud… là-bas, il pleut presque jamais. L’eau est rare, celle qui est potable l’est encore plus. Tout le monde va mourir de soif… Quand, tout à coup, il y a des nuages dans le ciel. Puis des petits points humides tombent sur nous. Et là, une grosse pluie s’abat sur tout le pays. Tout le monde est heureux. C’est la fête ! dansons, chantons, pleurons de joie !… Voilà à quoi me fait penser la chanson de Mika.

 

« IT’S RAINING MEN » – THE WEATHER GIRLS

Moi, ce que je m’imagine quand j’entends à chaque fois ce tube incontournable repris il y a quelques années par Geri Halliwell,et la chose suivante : deux jeunes filles, la vingtaine, avec des airs provocateurs… leurs habits sont courts. Elles sont dans un taxi, celui-ci s’arrete devant la boite de nuit la plus branchée de la ville… elles sortent, payent le conducteur, et là, c’est parti, la chasse aux hommes est ouverte. Des gros, des minces, des moches, des beaux, des séducteurs, des timides, peu importe. Ce qu’il leur faut, ce sont des hommes !

Ou bien, si vous avez une imagination un peu plus fantaisiste, imaginez des beaux mecs tomber du ciel… (un peu comme dans le clip, quoi !) le rêve, pas vrai les filles ?

PRAYERS OF RAIN – THE CURE

 

Sombre, intense, un petit souffle de mélancolie et de mysticité se dégagent. Certains disent même que la musique de « the cure » se tourne de temps en temps vers le suicidaire…

Tout le style de The Cure dans cette très belle chanson sortie en 1989.

 

HERE COMES THE RAIN AGAIN – EURYTHMICS

Encore un tube, harchi-culte ! On dirait une musique pour film-thriller… Le vent se lève, la pluie arrive… la tempête approche. Mais que va-t-il se passer ? Les arbres vont-ils se coucher ? Les maisons vont-elles être détruites ? les vaches, moutons, chevaux vont-ils s’envoler..?

Aussi, la phrase « here comes the rain again » répétée plusieurs fois dans la chanson retranscrit très bien la sensation, pleine de dégout et d’amertume, que l’on a quand on voit les gros nuages noirs se déplacer vers nous : « eh merde, fais chier ! Encore la pluie qui arrive ! ».

IT’S RAINING AGAIN – SUPERTRAMP

Alors là, il n’est plus question de se casser à la tête à imaginer des choses saugrenues. On a juste deux choses à faire quand on écoute Supertramp : sourire comme un gros béta et balançer la tête de gauche à droite. Il pleut, c’est cool, avec ça, on se prend pas le chou, on vit notre vie à fond !

Coup de cœur de la sélection.

En plus, le clip, il est génial !

NOVEMBER RAIN – GUNS AND ROSES

Il n’y a pas plus belle mélodie… Enfermez vous dans votre chambre, montez le son à fond, chantez tout en criant. Waouh, cette musique procure un bien fou !

Ah et puis aussi, regardez le clip quand même !

LA PLUIE – JEAN-JACQUES GOLDMAN

Pour finir, il fallait bien citer une chanson française..! Il est vrai que j’aurai pu parler de Sacha Distel (toute la pluie tombe sur moi), Dalida (il pleut sur Bruxelles) ou bien de Carlos (Senor Météo), mais j’ai préféré évoquer la chanson de Jean-Jacques Goldman figurant dans son tout dernier album studio « chansons pour les pieds », car c’est surement lui qui parle le mieux de la pluie…

Ce slow assez déprimant, je dois dire. Un peu comme quand on voit la pluie tomber plein pot les gamelles derrière la vitre. Et puis vous remarquerez que le tempo/rythme de la chanson s’accorde très bien avec la pluie ! Oh et puis la musique est fantastique…

Bref’, moi, elle me rappelle surtout combien on peut être merveilleusement bien dans son lit, quand on entend la pluie tomber sur les tuiles…

ET EN BONUS :

“RAIN DROPS KEEP FALLING ON MY HEAD” DE B.J THOMAS, POUR “BUTCH CASSIDY ET LE KID” de George Roy Hill, avec Paul Newman et Robert Redford

Le genre de musique qui reste dans la tête toute une journée… Je vous laisse regarder cette séquence culte.

Par Stanislas Lefort

Publicités