PEPITE – De l’Orgueil, des Préjugés, mais surtout de l’Amour..!


orgueil et préjugés

C’est un film sorti en janvier 2006, réalisé par Joe Wright. Il a eu plusieurs Nominations aux Oscars et aux Golden Globes en 2006.

Les acteurs principaux sont la belle Keira Knightley (je n’ai jamais réussi à prononcer son nom) qui interprète Elizabeth Bennet et Matthew MacFayden qui interprète Mr Darcy.

 Rappelons juste dans quels films célèbres a joué cette actrice :

Neverland (2011)

Le roi Arthur (2004)

Star Wars épisode I (1999)

Last Night (2010)

Love Actually (2003)

The Duchess (2008)

– Ou encore les trois premiers épisodes de la saga Pirates des Caraïbes 

 Là, je suis sur que vous voyez de quelle actrice je veux parler !

orgueil et préjugés 2 tlc

Revenons à notre film maintenant. Je vais vous en faire un bref résumé car si je rentre dans les détails ça va être super long et vous allez vous faire, si je puis me permettre, chier ! [DEBUT DES SPOILERS]

L’histoire se situe dans le Hertfordshire (Angleterre) à la fin du XVIIIème siècle où réside la famille Bennet qui est composée exclusivement de cinq filles (Jane, Elizabeth, Kitty, Lydia et Marie). N’étant pas très riche et n’ayant aucun garçon pour héritier, il faut donc les marier pour pouvoir assurer leur avenir. Cette tâche est prise très au sérieux par la mère de cette tribu qui a du mal à contrôler ses nerfs et passe souvent, pour ne pas dire tout le temps, pour une folle.

Par chance, un jeune homme riche et célibataire nommé Charles Bingley vient passer quelques jours dans le coin. De suite Mme Bennet lui présente sa fille aînée Jane, la plus « belle » de la famille.

Les deux tombent amoureux mais avant même que leur projet de mariage voit le jour, Mr Darcy, un homme très froid, coupe court à tout cela, trouvant que la famille Bennet et en particulier la mère était trop impoli et avait de mauvaises manières. En gros, cette famille faisait honte.

Après pleins de péripéties qui sont trop longues et complexes à expliquer, on voit apparaitre un revirement de situation. Mr Darcy, aristocrate très très très riche, tombe peu à peu amoureux de la jeune Elizabeth (la fille rebelle). S’engage alors entre eux, un jeu de non dit, un jeu de silence. Au moment où on pense qu’ils vont se mettre ensemble et bien c’est une nouvelle dispute car pour s’aimer et être ensemble ils devront passer outre leur orgueil et tous les préjugés et mauvaises interprétations qui les séparent.

Voila pour le petit résumé. Mais l’histoire ne tourne pas qu’autour des histoires d’amour des deux plus grandes sœurs, il y a aussi des histoires de jalousie, de fuite, de mariage forcé.  Et c’est pour cela que c’est un film qui peut plaire à tout le monde, aux romantiques, aux fans du XVIIIème siècle etc. [FIN DES SPOILERS]

Le fait que ce film soit d’une autre époque nous permet de voir comment les gens s’exprimaient avant. C’était un langage totalement différent du notre aujourd’hui. Mais on arrive assez facilement à le comprendre.

orgueil et préjugés 3 tlc

MON AVIS : 

Film d’amour et d’époque.  Souvent on pense qu’un film relatant une histoire au XVIIIème siècle sera « chiant » mais ici c’est totalement différent. On se rend compte que les histoires d’amour sont intemporelles, qu’elles sont les mêmes quelque soit l’époque. On a tous déjà vu une personne séparant deux amoureux, ou encore une histoire impossible entre deux êtres à cause d’une seule personne. Ce film parle d’une adolescente rebelle qui ne veut pas suivre le protocole, qui ne veut pas se plier aux règles qu’on lui impose car elle ne les trouve pas juste.  C’est une des grandes figures féminines de la littérature romantique anglaise. Les préjugés sont les siens, qu’elle dirige envers Darcy dont le comportement méprisant l’insupporte.

Les décors, les costumes sont top, ils transcrivent bien l’époque de la fin du XVIIIème siècle. Le jeu d’acteur est quant à lui éblouissant, Matthew Macfadyen joue Mr Darcy à la perfection, avec des traits durs, un regard méprisant et froid et en même temps un orgueil profond l’empêchant de se dévoiler à une personne d’un rang inférieur au sien.

Cette trame parait aux premiers abords simplistes, mais des petites histoires secondaires se greffent à elle et pousse Elizabeth et Darcy l’un vers l’autre.

Le réalisateur Joe Wright n’est pas le seul à avoir retranscrit cette histoire au cinéma, seulement lui a compris qu’il ne fallait pas juste raconter une histoire, mais qu’il fallait faire ressentir une atmosphère, amener le spectateur au XVIIIème siècle.  Lors des scènes des bals, la caméra tourne et suit les mouvements des danseurs, cela tourne et retourne et on peut alors comprendre les sentiments confus qu’il y a entre les deux personnages. Le jeu de la caméra est très important dans le film.

Certains pensent que le film dure trop longtemps, mais quand on est pris dans l’histoire on n’a tout simplement pas envie qu’il s’arrête.

Le seul hic est la fin qui est trop brusque à mon goût. On a envie de savoir ce qu’il se passe ensuite, cela fini trop brutalement et on ne s’y attend pas. Pour une chute, ça c’est sur c’est une chute, mais peut-être pas la meilleure à adopter.

FAN INCONDITIONNELLE DU FILM, JE LE NOTE 18/20

Par Hermione Granger (Pas la vraie hein !)

.

__________

SOURCES

Image 1 : alalettre.com

Image 2 : toutlecine.com

Image 3 : toutlecine.com

Publicités