EMISSION – CHRONIQUE D’UN ETAT CRITIQUE (ET CRITIQUABLE ).


Aujourd’hui, j’ai plus ou moins décidé de regarder « L’amour est aveugle » sur TF1. Impressions.

nabilla tf1

Je suis donc devant la Une pour « l’Amour est aveugle ». Enfin, plus pour écrire cet article que pour me divertir. Quoi qu’a l’avenir il faudrait que je critique des choses que je n’ai pas vu ou pas lu. C’est une idée.
Il est donc très tard quand j’écris cet article, avec du café -beaucoup de café- et d’autres substances plus ou moins légales. Mais bon chez SB on aime l’éthique, donc je n’approfondirai pas le sujet. C’est comme les marques. On les cite pas, on reste indépendants. Wasted, Vans, Zara, Chanel. L’éthique je vous dis. Après, si vous voulez qu’on discute, on peux, il n’y a aucun problème. Mais là il ne faudrait pas que cela empiète sur mon article. Ce serait vraiment pas correct sinon. L’éthique et la correction comme je vous disais.

Restons sur TF1. Vous vous égarer mes chers amis !
Alors le concept est simple : des célibataires hommes, femmes, se rencontrent dans le noir total d’une villa et tissent des liens. Amitié, amour, on-ne-sait-quoi. Ces sentiments résisteront t-ils à la lumière ? Je vous avoue, c’est rare dans cette Real TV.
Le casting est croustillant. Des gens parfois au fond du trou, une psychanalyse ou de bonnes vacances leur feraient sans plus de bien que cette émission, mais bon… If you want. Généralement, la production fait intervenir des personnalités plutôt banales et d’autres sensées être des BG. « Beaux gosses ». Traduction d’après ce qu’on en voit : prétentieux, superficiels, stupides parfois, narcissiques souvent. La fosse aux lions est construite.
Cruel, jouissif, stupide, diablement intelligent, tout le monde y trouve son compte. Sauf peut être les candidats. Mais vous savez, la télé s’en moque éperdument.

On a les sosies de Gilbert Montagné, de Francis Lalanne. Un gars rentre et semble plus intéressé par toucher les seins de sa prétendante que de lui parler. On a l’un de nos fameux sosies qui se roule par terre, fait le chien et hurle. Une sympathique candidate qui nous sert des blagues sur Caroline la Tortue ( vous saviez que cela existait avant ça vous ? Quand je vous dis qu’on devrait discuter…), un autre franchement inquiétant qui nous parle de Pau-paul ! On n’approfondira pas ça non plus. Vous voyez de la culture, des bons mots, et de la morale.

Outre les valeurs plus que douteuses que transporte cette émission, qu’est-ce qu’on peut en tirer ? Pas grand chose. Le principe peut être. « L’amour est aveugle ». Et puis on éteint sa télévision, et on se dit que les imbéciles resteront des imbéciles, TF1 ou pas TF1. De toute façon personne n’a jamais dit que la Une contribuait à éduquer les gens. Ça se saurait.

Le présentateur. Inquiétant lui aussi. On dirait qu’il sort de la Cage aux folles. Oui vous vous demandez pourquoi cette comparaison. Bien je vous avoue, moi aussi. J’ai beaucoup d’estime pour les LGBT. Je suis aussi pour le mariage gay. Je défends la différence -si s’en ai vraiment une- et je la défendrai toujours. En réalité, il me fallait une comparaison avec une prison. Alors là j’ai pensé à la Cage aux Folles, Christian Clavier et caetera. Mais il n’y a pas de rapport. Il est tard, ma cafetière fait grève, alors si vous trouvez une métaphore, vous me la faxez. Bisous chez vous.
Bref, le présentateur est étrange, voir pour moi franchement désagréable. Son détachement et sa morgue sont tellement surjoués qu’il faudrait l’envoyer au Fort Boyard. Enfermé avec le père Fouras, il filerai doux…
Tout ça pour dire que c’est une émission de divertissement passable, aux valeurs abominablement dénigrées, une émission vulgaire et dérangeante, voyeuriste et préoccupante. Malheureusement, ce n’est pas la première et ce ne sera pas la dernière.

A la prochaine pour la critique de quelque chose que je n’ai pas vu. Je ne mériterai pas mon salaire, mais je pense que j’en survivrai.

1/10 Concept
0/5 Animateur
3/5 Production
NOTE : 4/20

Par Edward Bartlet

Publicités