BIOGRAPHIE – GERARD DEPARDIEU


Un monstre sacré du cinéma français, c’est indéniable. Il a joué dans de très nombreux films. Certains sont géniaux, d’autres des pourritures. Mais son niveau d’interprétation est toujours bon, toujours efficace, toujours impressionnant. Il sait tout jouer, Gérard. …et il sait faire parler de lui ! Uriner sur son siège d’avion, traiter une journaliste de « sal*** », chambrer le Petit Journal de Yann Barthès, etc, etc.

depardieuuu

Bébé Gégé est né un jour d’hiver à Châteauroux. Vous voulez la date ? Je vais vous la trouver : le 27 décembre 1948. Malheureusement, nous ne connaissons ni l’heure, ni la minute, ni la seconde, ce qui est sacrément dommage ! Et avant d’être un acteur respecté et respectable, Gérard était un sacré voyou : vols, contrebande. La totale quoi !

En 1965, « Pétard » comme on le surnommait monte à Paris et rencontre Agnès Varda (les glaneurs et la glaneuse) et son époux Jacques Demy (les demoiselles de rochefort) chez qui il fait… baby-sitter ! Peu à peu, il corrige ses problèmes de bégaiement et suis des cours de comédie.

Il commence alors sa carrière d’acteur. Des petits rôles d’abord, c’est logique : le viager (1972) de Pierre Tchernia avec Michel Serrault par exemple.

1974. son premier grand rôle. Celui qui va choquer. Celui qui va le révèler. Son premier grand film. Celui-ci est « Les valseuses », Gérard partageant l’affiche avec le regretté Patrick Dewaere (qu’il retrouvera dans préparez vos mouchoirs en 1978) et la belle Miou-Miou (sous savez, la fille de Louis de Funès dans les aventures de Rabbi Jacob !). Un désormais grand classique du cinéma français !

Et après tout cela… les films s’enchainent. Tous différents les uns que les autres. Certains sont des comédies, d’autres des drames. Puis des films historiques. Ou des adaptations de très grandes œuvres littéraires. Parfois même des films d’auteur. Ou des « blockbusters » à la française. Eh oui, Gérard Depardieu a joué dans toutes sortes de films, et il est difficile de tous les nommer. Mais on peut tout de même en citer quelques uns..

depardieu

Tout d’abord, dans les années 1980 : Inspecteur La Bavure de claude Zidi (celui qui a réalisé bon nombre de films avec les Charlots et certains films de Louis de Funès) aux côtés du jeune Coluche et surtout le Dernier métro de François Truffaut avec Catherine Deneuve. C’est d’ailleurs grâce à ce film qu’il remporte son premier César du meilleur acteur en 1981. Et il faut aussi citer Les trois films de Veber avec Pierre Richard, devenues des comédies cultes : La Chèvre (1981), Les compères (1983) et Les Fugitifs (1986). Sans oublier Danton (1982), Fort Saganne (1984), Tenue de Soirée (1986) et le fabuleux Jean de Florette, un des plus beaux films français !

Puis arrivent les années 1990. Là encore, que des succès. Des navets aussi. Des grands films également. Français, ou internationaux. Car oui, Gérard Depardieu a joué pour Hollywood ! Je vous l’avait déjà dit, c’est divers dans la filmographie de Gégé ! les meilleurs de la décennie, vous voulez ? pas de soucis, les voila : Cyrano de Bergerac (1990), Uranus (1990), Tous les matins du monde (1992), 1492 : Christophe Colomb (1992), Germinal (1993). Et les comédies avec Christian Clavier : les anges gardiens (1995) puis le premier volet de la saga du petit gaulois, Astérix et Obélix Contre César (1999). Autant de films célèbres, certains étant de véritables pépites, qui ont ébloui le cinéma français, intégrant alors certains de ces films dans le rang des grands classiques, voire chef d’œuvres.

Et les années 2000 alors, on les oublie ? Pas du tout ! car c’est là où l’on peut découvrir son plus gros succès au box-office français (20 de ses films ont fait plus de 3 millions d’entrées), la comédie délirante d’Alain Chabat Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre, et le film français le plus cher (et le plus nul ?) de tous les temps : Astérix aux Jeux  Olympiques. Bien sûr, Monsieur Depardieu n’a pas joué que dans ces deux films, et encore heureux ! Citons les comédies de Francis Veber où il nous fait beaucoup rire (beaucoup, beaucoup, beaucoup !), Le Placard d’abord, que je conseille, puis Tais-toi ! avec Jean Reno. Et puis il y a aussi le génial 36 quai des Orfèvres, l’incroyable La Môme… et des films d’une qualité bien moindres : RRRrrrr, Olé, Boudu, Disco, et j’en passe !

N’oublions pas non plus Mammuth (2010), le très joli la tête en friche (2010) et enfin Astérix & Obélix : Au service de sa majesté (2012), où il joue Obélix A LA PERFECTION. A croire qu’Obélix a été crée pour lui, et rien que pour lui… Voila. Longue carrière. Qui n’est pas prête de se terminer.

Dans la vie privée (car nous, on aime les potins et le côté « private » des stars), Gérard Depardieu a eu des femmes, bien sûr. Mais que des actrices (Elisabeh Guignot avec qui il a eu Guillaume et Julie, puis Carole Bouquet), sauf une qui était mannequin (troisième enfant : roxane), et une autre. Puis encore une autre. Aussi, Gérard Depardieu aime tout ce qui est bon : la bouffe, la boisson, ce qui a entrainé de nombreux soucis de santé…

On aura beau dire, Gérard Depardieu – malgré son forte personnalité et son caractère quel peu démesuré – est un grand acteur, une immense légende du cinéma français. Il nous émeut, il nous fait rire. il nous impressionne, il nous émerveille. Bref’, Vive gégé !

gerard depardieu

DIX FILMS DE GERARD DEPARDIEU A VOIR ABSOLUMENT

Jean de Florette

jean de florette

Cyrano de Bergerac

cyrano

Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre

mission cleopatre

1492 : Christophe Colomb

1492

Les valseuses

valseuses

La chèvre

la chevre

Le dernier métro

dernier metro

Germinal

germinal

36 quai des Orfèvres

36

La tête en friche

tete en friche

MAIS IL Y A AUSSI

Tais-toi !

tais toi

Danton

danton

Le placard

le placard

Par Stanislas Lefort

Publicités