CRITIQUE – CA FAIT UN « CARNAGE » !


carnage film

« Moi je crois au Dieu du Carnage, ce Dieu qui règne sans partage sur la Terre depuis des temps immémoriaux », Chritsoph Waltz, Carnage 2011.

Bonjour les Zigotos, aujourd’hui je vais vous parler du film intitulé « Carnage ». Oula ! Un titre comme celui-ci, c’est vrai que ça fait peur ! Mais attention, il ne s’agit absolument pas là d’un film d’horreur, mais bien de l’avant-dernier film de Roman Polanski, sorti en 2011 et couronné du César de la meilleure adaptation en 2012.

Avant toute chose, il faut savoir que ce film est une transposition de la pièce de théâtre Yasmina Reza « Le Dieu du carnage », créée en 2007, avec entre autre Isabelle Huppert (que l’on retrouve dans le film « Amour ») et Eric Elmosnino (« Gainsbourg, vie héroïque »).

Aussi, ce n’est pas la première adaptation théâtrale de Roman Polanski, puisqu’en 1994 il avait adapté la pièce « La Jeune Fille et la Mort » (film éponyme) du chilien Ariel Dorfman.

UN CASTING DE GRANDE CLASSE !

Retrouvez de nombreuses photos du film sur le site internet toutlecine.com

Retrouvez de nombreuses photos du film sur le site internet toutlecine.com

Ce film est réalisé par Roman Polanski, qu’on ne présente plus ! Mais je vais le faire quand même… Né en 1933, ce franco-polonais est entre-autre connu pour Le Pianiste ou encore Le bal des vampires. Sa carrière est déjà couronnée entre-autre d’un Oscar (meilleur réalisateur 2003, Le Pianiste), de 3 Golden Globes, d’une palme d’or à Cannes et de 7 Césars ! Réalisateur de 21 films, il est, à 79 ans, reconnu comme un des plus grands réalisateurs français.

Ce film met en vedette quatre acteurs : Jodie Foster, Kate Winslet, Christoph Waltz et John C. Reilly.

Jodie Foster, qui a débuté sa carrière en 1976 dans Taxi Driver alors qu’elle n’avait que 14 ans, fut révélée au grand public en 1988 dans Les Accusés, puis dans Le Silence des agneaux en 1991 aux côtés d’Anthony Hopkins, ce qui lui valut 2 oscars de la meilleure actrice ! Elle totalise à 50 ans 2 oscars, 3 goldens globes et 3 BAFTA.

La seconde actrice de ce casting est la protagoniste du second film le plus vu de l’Histoire (Titanic), je veux évidemment parler de  Kate Winslet. Révélée par Raison et Sentiments en 1995, puis par Titanic en 1998 (le rôle légendaire de Rose Dawson), qui lui valurent 2 nominations aux Oscars, elle est reconnue comme une des plus grandes actrices britanniques de tous les temps.

Jusqu’à ses 53 ans, Christoph Waltz n’a enchaîné pratiquement que des rôles à la télévision, faisant de lui une star en Autriche. Mais son premier grand rôle au cinéma, dans Inglorious Basterds en 2009, récompensé d’un Oscar du meilleur acteur dans un second rôle, l’a propulsé au rang de célébrité internationale. En 2012, Django Unchained, toujours dirigé par Quentin Tarantino lui permet d’emporter son second Oscar, dans la même catégorie.

Enfin, le 4ème acteur est John C. Reilly, surtout connu pour ses nombreux seconds rôles (Chicago, Aviator…). En 2003, il est nominé à l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Chicago.

Le casting est donc incroyable, puisque le réalisateur et les 4 acteurs totalisent à eux cinq 6 Oscars, dont 19 nominations !

carnage film2

DE QUOI CA PARLE ?

 Dans un parc, un enfant de 11 ans assène à un autre du même âge un coup de bâton dans le visage, lui provoquant une fracture de deux dents, et de nombreux hématomes. Suite à cet « accident » (dont nous ne connaîtrons jamais vraiment les causes), les parents de l’agresseur vont chez ceux de l’agressé, pour arrondir les angles. C’est le point de départ d’un huis clos passionnant, où les intentions conciliantes du départ vont progressivement laisser place à de forte disputes, mais pas seulement entre couples interposés ..

 

 Alors autant vous dire tout de suite que dès les premières minutes du film, on ressent bien qu’il s’agit d’une adaptation théâtrale ! Tout le film se déroule dans la même maison, sur une durée relativement courte. Il n’y a à proprement parlé pas réellement d’« histoire », puisqu’il s’agit de longs dialogues entre les quatre protagonistes.

En lisant ça, je suis sur que certains d’entre vous se disent « au secours, ce film doit être d’un ennuie terrible ». Eh bien pas du tout ! Et c’est ça la force de ce film, nous tenir en haleine tout du long, car nous avons envie de savoir comment vont réagir les personnages !

Bourré d’humour noir, c’est un film plutôt intelligent, qui amène une vraie réflexion. Il nous montre que les histoires d’enfants ne sont parfois que des histoires d’enfants. Qu’il n’est pas toujours bon de prendre la défense du sien. Et que les adultes sont parfois plus immatures que leurs tendres bambins.

 C’est ainsi que je vous conseille vivement de voir ce film, plutôt court (1h20), et qui vaut vraiment le détour.

Par John Doe (C.C)

carnage

Publicités